Hero Background

Transport

LIRE LA SUITE
FERMER

Les émissions de gaz à effet de serre des transports devraient doubler d'ici 2050. Une action rapide et efficace est possible et peut économiser de l'argent pour les gouvernements, les entreprises et les particuliers, et améliorer la santé en réduisant la pollution. Photo ©Pline/CC

Header Image

Site Web: C40 Clean Bus Declaration
Contact: kurquhart@c40.org et gparik@c40.org

La déclaration de C40 pour des bus propres engage les villes à réduire les émissions des véhicules en adoptant des technologies d'autobus propres innovantes tels que les autobus électriques, hybrides ou à hydrogène. En intégrant les autobus à faible émissions et à zéro émission, les villes signataires de la déclaration participent à réduire les émissions de gaz à effet de serre et la pollution de l'air provenant du secteur grandissant des transports urbains et à augmenter le niveau d'ambition climatique mondial.

La déclaration est un appel aux fabricants mondiaux, aux opérateurs de transports publics, aux sociétés de crédit-bail, aux banques multilatérales de développement et autres organismes de financement à soutenir les ambitions des villes à décarboniser le transport en commun urbain. La déclaration a été initiée par les villes du réseau de véhicules à faibles émissions (LEV) et vise à inciter les technologies propres pour les autobus et appuyer les fabricants et parties prenantes telles que les banques multilatérales dans l’élaboration de stratégies pour rendre ces technologies plus abordables pour les villes.

À l'origine, vingt villes ont signé la déclaration au forum des maires d’Amérique latine à Buenos Aires début 2015. Depuis le lancement, un total de 23 villes de l'Afrique, l'Asie, l'Europe, l'Amérique latine et l'Amérique du Nord ont signé, et d'autres sont encouragées à se joindre au mouvement.

Dans la déclaration, les villes acceptent de soumettre leurs objectifs d'autobus propres pour 2020. Si les 23 villes signataires atteignent les objectifs annoncés jusqu’ici, cela se traduira par 880,500 tonnes de gaz à effet de serre cumulées évitées par an.

En plus des engagements municipaux, la déclaration comprend le financement des secteurs privé et public ainsi que les engagements de l'industrie. À ce jour, les fabricants d'autobus tels que BYD, Volvo, Wright Bus, Optare, Mercedes, Evo Bus, et Alexander Dennis, en plus de la Banque mondiale et la Green Investment Bank, se sont engagés à soutenir les villes dans la réalisation de nouveaux parcs d'autobus à émissions ultra-faibles.

La déclaration peut être consultée ici.

Les critères pour les initiatives ou les engagements

Les informations sur les initiatives devraient satisfaire aux critères suivants:

  1. Inclusives: impliquant autant d'acteurs locaux que possible, représentant une part significative de la population des pays, ainsi que de la population mondiale.
  2. Transformatives: Les engagements soumis devraient, autant que possible, impliquer des plans d'action et visions à court et moyen termes, présentant des objectifs précis de réduction des émissions et englobant les principaux secteurs qui contribuent à la réduction les émissions et à l'adaptation aux effets des changements climatiques.
  3. Flexibles: les engagements des acteurs locaux devraient prendre s’adapter à leurs capacités et besoins respectifs. Ils pourraient se différencier sur la base des réalités nationales et locales. Cela permettrait aussi aux partenariats internationaux de mettre leur succès en lumière et à créer des incitatifs à un plus grand développement de la coopération.
  4. Transparentes: les engagements de suivi grâce à des indicateurs quantifiables et qualitatifs assureront la crédibilité et la clarté aux yeux les citoyens. Un effort d'harmonisation des émissions tenant compte des méthodes des acteurs locaux devrait être encouragé.

Crédit photo: Debair (Flickr)

 

Lettre d'information