Hero Background

Transport

LIRE LA SUITE
FERMER

Les émissions de gaz à effet de serre des transports devraient doubler d'ici 2050. Une action rapide et efficace est possible et peut économiser de l'argent pour les gouvernements, les entreprises et les particuliers, et améliorer la santé en réduisant la pollution. Photo ©Pline/CC

Header Image

Site Web: Global Fuel Economy Initiative

Contact: Sheila Watson, Secrétaire exécutive, GFEI s.watson@fiafoundation.org; info@globalfueleconomy.org

L’Initiative mondiale pour les économies de carburant (GFEI) repose sur un partenariat entre six organismes et a pour objectif de doubler l’efficacité mondiale en carburant automobile d’ici 2050, contribuant ainsi de manière significative à la lutte contre le changement climatique, tout en permettant aux consommateurs de faire des économies. L’initiative s'inscrit dans le cadre de la Plateforme mondiale d’engagement en faveur de l’énergie durable et contribue à sa promotion.

Selon les prévisions, la flotte automobile doit tripler d’ici 2050, avec une majorité de l’augmentation dans les pays en développement. La division par deux des émissions de CO2 de la flotte mondiale serait possible d’ici 2050 en maximisant l’efficacité en carburant, grâce aux technologies existantes qui s’avèrent économiques. 

Des recherches montrent que les améliorations en économie sur les véhicules traditionnels équipés de moteur à combustion interne au cours de la prochaine décennie pourraient s’élever à 2 billions de dollars, des ressources qui pourraient servir à compenser les coûts d’élaboration d’un marché mondial de véhicules électriques, puisque les économies potentielles sont estimées à au moins quatre fois ces coûts.

La GFEI appuie déjà certains pays tels l’Indonésie, le Kenya, l’Éthiopie et le Chili dans la mise en place de leurs politiques d’économies de carburant, et elle prévoit d’étendre l’initiative à de nombreux autres.

Partenaires et objectifs

Les partenaires de la GFEI sont l’Agence internationale de l’énergie, le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), le Forum international des transports (ITF), le Conseil international du transport écologique (ICCT), l’Institute for Transportation Studies à l’Université de Californie (Davis) et la Fondation FIA. Un soutien clé est apporté au GFEI entre autre par la Commission Européenne, le Fonds pour l'environnement mondial, la fondation FIA et le Programme des Nations Unies pour l'environnement.

L’initiative oeuvre également dans le cadre des processus politiques à l’échelle mondiale, y compris la CCNUCC, le G20 et le dispositif pour l’après-2015, afin de promouvoir les économies de carburant au titre de l’efficacité énergétique, tout en appuyant le plaidoyer et le renforcement des capacités par des recherches pointues. 

Les trois activités fondamentales de la GFEI sont:

  1. L’analyse des données et des recherches sur le potentiel des économies de carburant par pays et par région;
  2. L’appui au renforcement des capacités locales aux fins d’efforts de décision politique nationale et régionale.
  3. Les campagnes de vulgarisation et de sensibilisation menées auprès des parties prenantes, par ex.: les fabricants de véhicules.

En utilisant les compétences et l’expertise de ses partenaires, l’ensemble des programmes de la GFEI est en mesure de:

  • Établir une base dans chaque pays;
  • Présenter des choix stratégiques et des études de cas;
  • Permettre à toutes les parties concernées de s’engager dans le processus politique.

 Crédit photo: David Kerwood (Flickr)

Lettre d'information