Hero Background

Transport

LIRE LA SUITE
FERMER

Les émissions de gaz à effet de serre des transports devraient doubler d'ici 2050. Une action rapide et efficace est possible et peut économiser de l'argent pour les gouvernements, les entreprises et les particuliers, et améliorer la santé en réduisant la pollution. Photo ©Pline/CC

Header Image
Crédit photo: Dommylive (Flickr)

Site web: http://www.icao.int/Pages/default.aspx, http://www.atag.org/
Contact: 
hupe@icao.intdoddh@atag.org

Le transport aérien connecte le monde. C’est un moteur essentiel de la croissance économique mondiale qui génère plus de 58 millions d'emplois et 2,4 billions de dollars en produit intérieur brut. Le transport aérien est aussi un secteur émetteur proéminent vu qu’il représente environ 2% des émissions de GES.

Afin de permettre au monde de bénéficier des avantages de la connectivité rapide du transport aérien, le secteur s’est lui-même engagé dans une voie de croissance durable qui englobe tous les domaines de l'industrie commerciale et les gouvernements qui travaillent en partenariat à travers l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).

Objectifs

Les 191 États membres de l'OACI, et l'industrie de l'aviation, représentée par la coalition d’experts de l’Air Transport Action Group (ATAG) – qui compte plus de 1 860 aéroports, 258 compagnies aériennes internationales, 80 organisations de gestion de la circulation aérienne – prennent conjointement des actions concrètes et volontaristes pour atteindre des objectifs communs d’amélioration de l'efficacité énergétique du transport aérien et de stabilisation des émissions nettes de CO2 du secteur à partir de 2020.

Des travaux supplémentaires dans le cadre de l'OACI seront entrepris pour explorer l’objectif global à long terme du secteur, tout en reconnaissant l'objectif actuel de l'industrie de l'aviation de réduire de moitié les émissions nettes de CO2 en 2050 par rapport aux niveaux de 2005.

En outre, les membres ATAG mettent en œuvre des programmes et engagent des ressources chiffrées en milliards pour de nouveaux avions, l'efficacité opérationnelle dans l'air et sur le sol, des énergies alternatives, et plus encore afin d’atteindre les objectifs de réduction des émissions de leur industrie.

Mesures

Pour atteindre ces ambitieux objectifs sectoriels, l'OACI et ATAG intensifient leurs efforts avec davantage d'engagement et un partenariat élargi pour parvenir à la vision ultime d'un secteur de l'aviation internationale durable par:

  • Le soutien au développement de carburants alternatifs durables pour l'aviation;
  • La poursuite du déploiement de nouvelles technologies pour les avions et d’améliorations opérationnelles;
  • L’accélération de la transformation de la performance mondiale de la gestion du trafic aérien ;
  • Le travail en partenariat pour développer une norme mondiale sur le CO2 pour les nouveaux appareils;
  • Le travail en partenariat pour concevoir et mettre en œuvre un outil fondé sur le marché mondial de l'aviation internationale; et
  • Le travail visant à poursuivre les efforts de renforcement des capacités dans les États membres à travers le monde.

Crédit photo : Dommylive (Flickr)

Lettre d'information