Hero Background

Résilience

LIRE LA SUITE
FERMER

Le changement climatique accroît la fréquence et l'ampleur des catastrophes naturelles et exacerbe la vulnérabilité de beaucoup. Il est donc crucial de renforcer résilience et capacité d'adaptation, surtout pour les pauvres qui sont les plus touchés. Photo ©C&S Northway

Header Image

Comment le Plan d'Actions Lima-Paris (LPAA) peut renforcer la résilience de l'eau?

Les initiatives qui rentrent dans le focus de la résilience du LPAA aborderont la question de l'eau et du changement climatique à plusieurs niveaux. L'ensemble des initiatives ayant pour but d’accroître la résilience de l'eau visent à mobiliser tous les acteurs de l'eau et les parties prenantes à s'engager concrètement dans le Plan d'Actions Lima-Paris de la COP21. Un segment sera consacré à l'eau lors de la journée dédiée au thème de la résilience et sera organisé à la COP21 (Le Bourget) par le Pérou et soutenu par la France, le Secrétaire général de l'ONU et le secrétariat de la CCNUCC.

Eau et changement climatique

Les ressources en eau et l’éventail de services qu'elles fournissent affectent la réduction de la pauvreté, la croissance économique et la durabilité environnementale, et sont au cœur du développement durable. Le changement climatique est en train de changer les systèmes hydrologiques du monde entier en mettant la disponibilité de l'eau et sa qualité à risque. Les effets de ces événements naturels et de ces crises liées à l'eau en général augmentent de plus en plus.

La communauté internationale de l'eau doit agir de concert pour sensibiliser sur le lien entre l'eau et le changement climatique. Cette année, un moment historique a eu lieu à New York, quand les nations ont convenu qu'il y aurait un objectif de développement durable dédié à l'eau (ODD 6). L'eau est maintenant reconnue comme une priorité et il est temps d'agir. 

La 21ème conférence des Parties sur le changement climatique sera une opportunité d’envergure pour rendre l'eau plus proéminente à l’ordre du jour international et à s’engager à l'action. 

Les zones les plus touchées par les problèmes hydrologiques comprennent les montagnes, les petites îles, les régions arides, les bassins - incluant les deltas et les villes côtières. D’un point de vue sectoriel, les perspectives comprennent l'environnement, l'alimentation, la pauvreté urbaine, l'approvisionnement en eau et l'assainissement, le monde des affaires, l'industrie et l'énergie. Les mécanismes de réponse comprennent la planification, la gouvernance, les finances, l'ingénierie, l'évaluation environnementale stratégique et la gestion intégrée des ressources en eau. 

Que pourrait être un engagement pour l'eau dans le contexte du LPAA? 

Les engagements peuvent être des actions individuelles ou multi-parties prenantes à mettre en œuvre dans une approche de résilience de l'eau et du climat. Ils doivent porter sur l'eau et l'adaptation au changement climatique, en cours de développement ou dont la mise en œuvre est prévue dans le cadre du Plan d'Actions, et compréhensibles pour les décideurs, même en dehors de la communauté mondiale de l'eau. 

Lors de la séance sur la résilience de l'eau, il est attendu des parties prenantes qu’elles s’engagent à des mesures concrètes pour l'eau et le changement climatique:

  • Pour les organismes de bassin – développement de la gestion de l'adaptation des bassins au changement climatique, engagements à des mesures spécifiques pour une gestion plus efficace et intégrée de l'eau dans les engagements à long terme, et signature des engagements dans le cadre du Pacte de Paris sur l'eau et l'adaptation au changement climatique dans les bassins des fleuves, des lacs et des aquifères;
  • Pour les villes – mise en place d'outils spécifiques pour l’adaptation au changement climatique et la prévention des risques (inondations, pénurie d'eau, pollution de la ressource) et signature des engagements.
  • Pour les entreprises (petites et grandes entreprises) – coopération avec l'Alliance des entreprises de l'eau et du climat sur les engagements spécifiques, augmentation de l’efficacité en eau et en énergie propre et encouragement des entreprises utilisatrices de l'eau à se joindre à cette alliance du secteur privé pour réduire leur «empreinte eau»;
  • Pour la société civile et les ONG – sensibilisation sur l'importance du rôle de l'eau dans une réponse efficace pour l'adaptation et l’atténuation climatique et pour l’action dans la lutte contre le changement climatique;
  • Pour les organismes de la jeunesse – rejoindre les engagements de jeunes sur l'eau et l’adaptation au changement climatique
  • Pour les dirigeants politiques de tous les pays – engagement à soutenir des actions de solidarité et de participation de leurs entreprises et de leurs villes à cet objectif ambitieux d’adapter l’eau au changement climatique

Comment se joindre à ces initiatives sur la résilience de l'eau ?

Les partenaires de l'initiative partageront les actions qu'ils s’engagent à entreprendre ainsi que les résultats obtenus par l'intermédiaire d'une plate-forme en ligne. Les acteurs non étatiques tels que les entreprises privées, les organisations professionnelles, les fondations et les ONG doivent enregistrer leurs engagements sur le portail NAZCA

Pour plus d'informations ou rejoindre une de ces initiatives:

France: Anca Leroy (anca.leroy@developpement-durable.gouv.fr)
Pérou: Marco Ruiz (mruizs@minam.gob.pe)

Pour vous joindre à des initiatives et des engagements spécifiques:

  1.  Pacte de Paris sur l'eau et l'adaptation au changement climatique dans les bassins des fleuves, des lacs et des aquifères
    Contact
    : Edouard Boinet (e.boinet@oieau.fr, jf.donzier@oieau.fr)
  2. L'eau, Mega-Cities Déclaration, les ONG
    Contact: Héloïse Chicou (heloise.chicou@partenariat-francais-eau.fr)
  3. Alliance des entreprises pour l'eau et le climat (BafW)
    Contact: bawf@cop-21.org
  4. Engagement de la jeunesse pour l'eau et l’adaptation au changement climatique
    Contact: Secrétariat international de l'eau (lfourneaux@sie-isw.org)

Lettre d'information