Hero Background

Résilience

LIRE LA SUITE
FERMER

Le changement climatique accroît la fréquence et l'ampleur des catastrophes naturelles et exacerbe la vulnérabilité de beaucoup. Il est donc crucial de renforcer résilience et capacité d'adaptation, surtout pour les pauvres qui sont les plus touchés. Photo ©C&S Northway

Header Image

Website: G7 Initiative on Climate Risk Insurance

Contact: Simon.Hagemann@bmz.bund.de

L’initiative G7 sur l’Assurance contre les Risques Climatiques vise à renforcer d’ici 2020 l’accès à une couverture directe ou indirecte pour près de 400 million de personnes très vulnérables aux impacts du changement climatique dans les pays en développement.

Selon de récentes estimations, seulement 100 million de personnes dans les pays en développement et les économies émergentes sont actuellement couvertes par une assurance contre les risques climatiques.

Aussi connue sous le nom de « InsuResilience », l’initiative a été adoptée lors du sommet du G7 à Elmau (Allemagne) en juin 2015. Elle devra être mise en place en étroite collaboration entre les États du G7, les pays en développement et les économies émergentes.

Le G7 reconnaît que des financements importants seront nécessaires et pourront générer plusieurs milliards de dollars par effet de levier de la part du secteur de l’assurance et de réassurance pour atténuer les risques.

Des approches innovantes sont nécessaires pour toucher les populations les plus vulnérables.

L’objectif global de cette initiative est de stimuler la création de marchés d’assurances efficaces contre les risques climatiques et une utilisation intelligente des mécanismes d’assurance pour les personnes et les biens sujets à risques dans les pays en développement.

Bien que l’initiative se concentre principalement sur les instruments d’assurance, elle sera complétée par des approches innovantes et non-traditionnelles afin de toucher les populations les plus pauvres et les plus vulnérables.

Le G7 prépare actuellement un plan d’action accéléré de mesures clés qui seront présentées à la conférence des Nations Unies sur le changement climatique à Paris (COP21, du 30 novembre au 11 décembre). L’objectif principal de ce plan d’action accéléré est l’expansion d’installations liées au risque régional existantes.

Crédit Photo: German Federal Ministry for Economic Cooperation and Development.

Lettre d'information