Hero Background

Plan d’Actions

Lima-Paris

LIRE LA SUITE
FERMER

Le Programme d'Actions Lima-Paris rassemble les acteurs étatiques et non-étatiques sur la scène mondiale pour accélérer l'action de coopération pour le climat, maintenant et à l'avenir, en soutien au nouvel accord universel sur le changement climatique auquel les gouvernements parviendront à Paris. Photo © Jiuguang Wang

Critères

Les acteurs du Plan d'actions créent et mettent en œuvre des initiatives et donnent de l'élan à l'action climatique à travers les réseaux existants et les chefs de file (tels que les réseaux d'entreprises et de villes) ainsi que les initiatives sectorielles dans divers champs d'action (efficacité énergétique, énergies renouvelables, résilience, forêt, agriculture, transport, construction, innovation, polluants à court durée de vie et financement privé).

Pour qu’une initiative soit envisagée pour faire partie du Plan d'actions, les critères suivants doivent être satisfaits:

  1. Les meneurs de l'initiative doivent viser à les rendre transformatives dans leurs secteurs et suffisamment ambitieuses pour rester sur le chemin de 2 degrés Celsius et de la résilience, avec des objectifs quantitatifs à court et à long termes.
  2. L'initiative doit être fondée sur la science et doit avoir un impact concret sur l’atténuation du changement climatique ou l'adaptation à celui-ci dans l'un des 12 champs d'action identifiés.
  3. Ils doivent pouvoir faire un suivi et communiquer les résultats de manière régulière.
  4. Ils doivent aussi démontrer la capacité de respecter les engagements pris: les chefs de projets doivent être en mesure de mettre en œuvre eux-mêmes les solutions proposées.
  5. Les promoteurs des initiatives doivent présenter la mise en œuvre des engagements existants (à un niveau de maturité suffisant à Paris).
  6. Pour les initiatives de coopération internationales: ils doivent veiller à la participation de tous au processus (par exemple, équilibrer la représentation régionale).

La démonstration de l'interaction entre l'initiative et la politique du pays pour satisfaire à un engagement ou mettre en œuvre des mesures d'adaptation sous l'égide de la CCNUCC serait un atout.

 


 

Comment participer

De fortes initiatives individuelles et collaboratives ont émergé dans le cadre du Plan d'actions Lima-Paris (LPAA, en anglais) depuis le sommet du Secrétaire général de l'ONU sur le climat à New York en 2014 - démontrant la mobilisation exhaustive des leaders sur la route de Paris. Cette puissante dynamique est illustrée par le grand nombre d'acteurs (tant étatiques que non‑étatiques, incluant des acteurs infranationaux et les entreprises) désireux de coopérer avec ces initiatives, soit en les encourageant, en y participant ou en les mettant en œuvre.

Afin de promouvoir des marches à suivre adéquates, les quatre partenaires du Plan d'actions visent à mettre à disposition des explications stratégiques et concrètes sur la façon de rejoindre les initiatives du Plan d'actions ou d’y collaborer, le tout en fonction du genre d'acteur, de ses objectifs, des politiques inclues et des ressources disponibles. Plusieurs cas seront développés pour permettre à chaque acteur de rejoindre une initiative en cours ou d'en commencer une nouvelle. Enfin, des détails concrets seront fournis pour faciliter la création des liens entre les nouveaux arrivants et les meneurs d’initiatives.

1. Initiatives existantes

Les acteurs étatiques et non-étatiques peuvent s'engager au sein du Plan d'actions; leurs manières de s'engager dans le cadre d'une initiative diffèrent en fonction de leur identité propre et du soutien qu'ils souhaitent apporter.

Les États peuvent s'engager en:

  • se ralliant à ces initiatives ou en s’y associant soit pour obtenir du soutien pour accélérer des mesures nationales, soit pour apporter une expertise et un soutien ;
  • encourageant les acteurs non-étatiques nationaux à prendre des engagements individuels ou à se rallier à des initiatives existantes ;
  • lançant de nouvelles initiatives.

Les acteurs infranationaux peuvent s'engager en:

  • engageant des actions visant à réduire les GES à permettre une planification climatique et le renforcement de la résilience, ou en prenant des engagements sectoriels;
  • s’engageant dans des initiatives à grande échelle et impliquant de multiples acteurs ;
  • contribuant à l’émergence de nouveaux partenariats
  • travaillant avec les États dans le cadre d'une approche intégrée verticalement.

Pour plus de détails sur les engagements infranationaux, veuillez télécharger la fiche « Cities and subnationals » ci-dessous.

Les entreprises peuvent s'engager:

La contribution du secteur privé est essentielle au succès des négociations de Paris sur le climat (COP21) en décembre. Les entreprises ont la responsabilité d'adapter leurs modèles d'affaires pour relever le défi de maintenir la hausse des températures mondiales à un maximum de 1,5 à 2 degrés Celsius.

Les partenaires du Plan d'actions travaillent à recruter de plus en plus d'entreprises dans le mouvement de l’action climatique en amont de Paris pour forger un chemin vers un monde sobre en carbone et résilient au climat.

La manière la plus simple de soutenir ce travail est de s'engager à des mesures d'atténuation ou d'adaptation en participant à une "initiative transformative" qui sera présentée aux négociations.

Cette année, le monde des affaires a le potentiel d'inspirer les gouvernements à faire preuve d'une plus grande ambition.

Il y a trois manières principales pour les entreprises de s'engager dans le Plan d'actions:

1 - Engagements coopératifs

Il s’agit notamment de rejoindre des partenariats ou des initiatives coopératives. Plusieurs grandes organisations et coalitions travaillent à élaborer et promouvoir de grandes initiatives multipartites visant à accroître et encourager les actions en faveur du climat.

Plusieurs d’entre elles sont directement ouvertes au secteur privé. Les partenaires du Plan d'actions soutiennent ces initiatives, qui seront présentées à la COP.

Les initiatives peuvent mobiliser autour :

  • D'une action
  • D’une industrie
  • D’une technologie

2 - Engagements individuels 

Il s’agit pour une entreprise de se fixer des objectifs individuels. Une transformation à grande échelle n’interviendra que si les entreprises intègrent systématiquement l’action en faveur du climat dans l’élaboration de leurs stratégies et dans leurs processus de décision en matière d’investissements. Afin d’enclencher une spirale d’ambition, ces objectifs doivent être annoncés publiquement et intégrés dans des processus de suivi quantifiés et assortis d’échéances. Les domaines clés sont les suivants :

  • Atténuation : réduire les émissions, améliorer l’efficacité énergétique, passer à des énergies renouvelables…
  • Résilience : mesure d’adaptation, évaluation des risques…
  • Financement : intégration des ESG et des risques climatiques, comptabilité carbone…

3 - Engagement des pouvoirs publics

Pour encourager les gouvernements à relever le niveau de leurs engagements et prendre des décisions ambitieuses à Paris, il est essentiel que les entreprises plaident activement, auprès des gouvernements des pays où elles exercent leurs activités, en faveur de la mise en œuvre de politiques publiques encourageant les réductions d’émissions, notamment les politiques consistant à donner une valeur au carbone.

Pour davantage de renseignements sur l'engagement du secteur privé, veuillez télécharger la "fiche sur l’engagement des entreprises".

2. Lancer une nouvelle initiative

Le Plan d'actions est une entreprise grandissante qui prend de l’ampleur lorsque de nouvelles initiatives émergent ou lorsque de nouveaux États ou acteurs non-étatiques les soutiennent ou les mettent en œuvre. Certains champs d'action ne sont pas entièrement couverts par les initiatives coopératives ou ne répondent pas pleinement aux défis futurs. Les partenaires du Plan d'actions encouragent le lancement de nouvelles initiatives, par exemple dans le domaine de la résilience (eau, agriculture, etc.) et aussi d'initiatives visant à accélérer la recherche, le développement et la diffusion de technologies sobres en carbone, entre autres.

Les nouvelles initiatives doivent s'inscrire dans l'un des champs d'action identifiés par les partenaires du LPAA. Elles doivent aussi remplir les critères énoncés plus haut. Si vous souhaitez présenter une nouvelle initiative et la proposer au LPAA, veuillez remplir les formulaires disponibles au téléchargement en bas de page et l'envoyer à l'un des points de contact du Plan d'actions (cf contact).

3. Comment enregistrer votre engagement:

A. Pour enregistrer un engagement individuel:

Un acteur non-étatique qui souhaite s'engager individuellement et être visible sur NAZCA peut le faire en appuyant sur le bouton "Register your commitment" sur la page d'accueil ou en cliquant ici, et en choisissant l’organisation adéquate.

  • Les entreprises on deux options: Carbon Disclosure Project ou Le Pacte Mondial;
  • Les villes ont trois options: Carbonn, le ou La convention des maires, ou Carbon Disclosure Project;
  • Les régions ont quatre options: Carbonn ou La convention des maires ou Carbon Disclosure Project ou Climate Group;
  • Les investisseurs n’actuellement qu’une option: Investors On Climate Change

Les acteurs non-étatiques doivent fournir les renseignements demandés par l'organisation: des formulaires provisoires permettent de prendre un engagement avant COP 21 si la campagne annuelle de l'organisation est déjà terminée.

L'engagement sera présenté sur NAZCA peu après (avec un court délai d’enregistrement et de transmission).

B. Pour rejoindre une initiative coopérative et être présenté en tant que tel, un acteur doit:

  • Se rendre au domaine d'action dans lequel l'acteur souhaite s'engager sur la page d'accueil du Plan d'actions et ensuite à l'initiative à laquelle il voudrait se joindre
  • Activer le lien avec la description de l'initiative (manifeste, site Web dédié, etc.)
  • Contacter directement le secrétariat de l'initiative et suivre la procédure pour la rejoindre.

Lettre d'information