Hero Background

Accès à l'Énergie et Efficacité

LIRE LA SUITE
FERMER

Le secteur de l'énergie est la principale source d’émissions de GES. Améliorer son efficacité est économiquement sensé et clé pour limiter la hausse de la température mondiale à 2°C. Photo ©A.Trayler-Smith/DFID

Header Image
Crédit photo: Mike Deal (Flickr)

Website: www.globallightingchallenge.org

Contact: Chad Gallinat, chad.gallinat@Hq.Doe.Gov

Lancé en mai 2015 par la Réunion ministérielle sur l’énergie propre (CEM), le défi mondial pour l’éclairage est une plate-forme destinée à centraliser et à mettre en valeur des politiques nationales, régionales et municipales efficaces en matière d’éclairage et à promouvoir les engagements publics et privés à déployer des dispositifs d’éclairage perfectionnés, efficaces et de haute qualité comme les lampes à diodes électroluminescentes (LED). Le défi consiste en une course mondiale visant à accélérer l’introduction progressive de lampes et de dispositifs d’éclairage perfectionnés en vue d’aboutir à des ventes mondiales cumulatives de 10 milliards d’unités dès que possible.

À court terme, l’initiative se veut une plate-forme pour la publicité et l’engagement visant à accélérer le déploiement de dispositifs d’éclairage efficaces et de haute qualité. À long terme, elle vise à créer un mécanisme favorable à des politiques d’efficacité grâce au respect de certains critères.

Des représentants de 13 pays ― Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Chine, Corée, États-Unis d’Amérique, France, Inde, Indonésie, Mexique, Royaume-Uni, Russie et Suède ― et de la Commission européenne ont soutenu le lancement de l’initiative. Au titre de celle-ci, on sollicite maintenant l’engagement de dirigeants du secteur privé et l’on établit des partenariats avec des programmes de premier plan consacrés à l’efficacité énergétique (initiative en.lighten, Annexe 4E sur l’éclairage à semi-conducteurs, IPEEC) afin d’avoir accès à des ressources et à des informations permettant de recenser, d’acquérir et de promouvoir des dispositifs d’éclairage perfectionnés en respectant les spécifications et les critères d'acceptation du défi.

Au titre du défi mondial pour l’éclairage lancé par la CEM, on sollicite désormais l’engagement d’autres autorités nationales et infranationales, d’entreprises et de dirigeants du secteur privé. Le défi présente de nouveaux engagements et de nouvelles dispositions conformes à ses principes directeurs. Ces engagements consistent à acheter, à vendre ou à financer ces produits ou à mettre en œuvre des politiques de soutien. Ils doivent être concrets et quantifiables, mais souples dans leur forme. Les mesures actuelles en vue d’un éclairage efficace et les actions visant à réduire la consommation d’énergie, par exemple en intégrant un réglage de l’éclairage dans un nombre déterminé d’établissements, sont homologuées. Le défi peut mettre en relief des engagements existants par rapport à des programmes familiaux concernant par exemple l’étiquetage et les normes.

Objectifs:

  • Accroître les économies d’énergie, ce qui implique l’efficacité et des critères rigoureux pour la définition de l’efficacité et de la qualité, ainsi qu’un suivi;
  • Accélérer le déploiement de dispositifs perfectionnés d’éclairage, ce qui implique l’offre de divers produits et un maximum d’engagements (concernant la rédaction de messages, la sensibilisation et les stratégies de promotion);
  • Accroître l’accès à des dispositifs d’éclairage modernes.

Principes directeurs:

  • Les engagements devraient porter sur les caractéristiques de produits efficaces de haute qualité.
  • Les techniques de prestation devraient être autonomes et conçues de façon à réduire au minimum les distorsions subies par les marchés commerciaux.
  • Les programmes devraient garantir la qualité des produits/systèmes au cours de leur durée de vie.

Crédit photo: Mike Deal (Flickr)

Lettre d'information