Hero Background

De Lima à Paris

LIRE LA SUITE
FERMER

La Conférence de Lima a défini les bases pour que les gouvernements concluent un nouvel accord international sur le changement climatique à la fin de l’année à Paris. Le nouvel accord a pour objectif de mettre en place un futur durable et faible en carbone tout en limitant la hausse de la température globale en-dessous de 2ºC.

Header Image

Travailler à l'avancement du nouvel accord climatique de Paris

 (Bonn, 6 février 2015) Le prochain cycle de négociation des Nations Unies commence dimanche à Genève, où les parties continueront de travailler pour faire avancer le projet de texte d'un nouvel accord universel sur les changements climatiques, accord qui devrait être adopté à la fin de l’année.

Le groupe de travail spécial sur la plate-forme de Durban pour une action renforcée (le Groupe de travail spécial) se réunit du 8 au13 février au Palais des Nations.

Le Groupe de travail spécial est l'organe de négociation chargé de l’élaboration du nouvel accord que les gouvernements doivent produire à la fin de l'année à Paris.

L'accord de Paris n’entrera en vigueur qu'à partir de 2020. C’est pourquoi le Groupe de travail spécial travaille aussi à l’augmentation des mesures à prendre de manière à combler dans l’immédiat les lacunes existantes de l’ambition mondiale à répondre efficacement au défi posé par les changements climatiques.

Le monde doit atteindre un objectif en trois parties, s’il doit empêcher les températures moyennes mondiales d’augmenter de plus de 2 degrés Celcius, seuil au‑delà duquel des conséquences climatiques de plus en plus ingérables sur les sociétés et les économies sont susceptibles de se produire.

"Le pic des émissions de gaz à effet de serre mondial doit se produire le plus tôt possible. Nous devons déclencher une profonde dé-carbonisation de l'économie mondiale et atteindre enfin la neutralité climatique dans la seconde moitié de ce siècle», a déclaré Christiana Figueres, Secrétaire exécutive de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC).

La réunion de Genève fait suite à la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques de Lima en décembre dernier, où les parties ont progressé vers le texte final de l'accord de Paris en capturant les éléments d'un projet de texte de négociation. On se réfère à ce projet de texte comme au Projet de Lima (ou «Lima Draft» en anglais). Le Projet de Lima contient différentes options pour l'accord sur le climat de Paris de tous les pays.

À Genève, les gouvernements continueront aussi d’examiner les moyens de renforcer les mesures à prendre pour le climat avant 2020 par le biais de réunions techniques d'experts (TEM). Toute une série de ces réunions s’est tenue au cours de 2014 en particulier sur des domaines tels que les énergies renouvelables, l'efficacité énergétique, les villes et l'utilisation des terres.

Informations pratiques

Voyez ici les informations sur l'accréditation, l'enregistrement et la logistique (en anglais)

Webcast
Regardez les sessions à <webtv.un.org>

Application pour les portables
Téléchargez l'application de conférence de la CCNUCC 'Negotiator' gratuitement depuis l'iTunes store. 

Contacts pour les médias:

Nick Nuttall, Coordinator, Communications and Outreach: +49 228 815 1400 (fixe), +49 152 0168 4831 (portable), Email: nnuttall(at)unfccc.int

Alex Saier, Communications Officer responsable de la logistique pour les médias: +49 172 1798835 (portable), Email: asaier(at)unfccc.int

Bureau de presse CCNUCC: press(at)unfccc.int

Lettre d'information