Hero Background

Flux

Financiers

LIRE LA SUITE
FERMER

Afin de limiter le réchauffement climatique en dessous de 2ºC et de permettre aux pays et aux communautés de s'adapter, il est primordial d’accélérer et d'augmenter le financement des énergies renouvelables, de rendre les infrastructures écologiques et durables et de préserver les écosystèmes. Informez-vous des mesures prises.

Header Image

Le Fonds vert sur le climat a pris une série de décisions de politique conçues pour renforcer ses partenariats et faire croître son portefeuille de projets en 2016.

Les décisions, prises lors de la douzième réunion du conseil d’administration, comprennent l’adoption du premier plan stratégique du Fonds, le plan de travail pour 2016 et l’accréditation de 13 nouvelles entités.

Le Fonds estime ainsi pouvoir autoriser 2,5 milliards de dollars des États-Unis en investissements cette année. Il compte en réserve 22 projets publics et privés dont la valeur dépasse 5 milliards de dollars.

Au total, 33 entités sont autorisées à devenir partenaires du Fonds et à mettre en œuvre ses projets et programmes. Les 13 nouvelles comptent notamment Crédit Agricole, HSBC et le Programme alimentaire mondial (PAM).

Le Fonds vert pour le climat indique aussi que les États-Unis ont formalisé leur engagement de 3 milliards de dollars et complété les procédures pour l’envoi d’une première tranche de 500 millions de dollars.

Le Fonds signale qu’il fera passer son personnel de 56 postes permanents à 100 d’ici la fin de 2016 et à 140 avant la fin de 2017.

La prochaine réunion du conseil est prévue du 28 au 30 juin au siège social de Songdo (Corée du Sud). Les deux autres auront lieu en octobre à Quito (Équateur) et en décembre à Apia (État indépendant des Samoa).

Vous pouvez lire le communiqué intégral du Fonds sur son site Web.

Lettre d'information