Hero Background

COP23 Bonn

LIRE LA SUITE
FERMER

Accédez à toutes les informations essentielles pour participer à la Conférence de Bonn en personne ou virtuellement. 

Header Image

Le Premier ministre fidjien et président entrant de la COP 23, M. Frank Bainimarama, a dévoilé hier le logo de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique de cette année, conférence qui se tiendra à Bonn en novembre. Le secrétaire d'État allemand à l'environnement, M. Jochen Flasbarth, a également assisté au lancement. 

Le logo présenté hier représente la vulnérabilité des petits États insulaires en développement aux impacts du changement climatique, comme l'élévation du niveau de la mer et l'intensité croissante des tempêtes.

Il dépeint une île partiellement submergée et d'une énorme vague qui s’abat sur elle : il vise à sensibiliser davantage au futur incertain auquel sont confrontées de nombreuses îles, d'autant plus que la COP23 ne se tiendra pas aux Fidji.

La conférence annuelle sera présidée par les Îles Fidji, organisée par le secrétariat de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) à Bonn et rendue possible grâce au généreux soutien financier du gouvernement allemand.

La conception du logo a fait l'objet d'un concours national aux Îles Fidji qui comprenait des prix pour le vainqueur et les finalistes. Le logo gagnant a été dessiné par Mme Ronna Sekiguchi qui dirige la société de design Green House Studios. Le concours a compté plus de 80 participants, dont les finalistes sont deux élèves de l’école Adi Chakobau et de l’école primaire Nadli Muslim.

 

Dans un discours prononcé au cours de la cérémonie de remise des prix où le logo a été dévoilé, le Premier ministre et nouveau président de la COP 23 M. Bainimarama a salué les nombreuses propositions reçues.

« C'est un message à la fois efficace et très fort à faire passer au monde. Nous devons tous nous rassembler pour créer des partenariats entre les gouvernements, la société civile et le secteur privé au service de l'action climatique. Et travailler ensemble pour améliorer la résilience climatique des pays vulnérables comme Fidji », a-t-il déclaré.

M. Bainimarama a ajouté que Fidji se réjouissait de la tâche qui lui a été confiée et d’assurer la présidence de la COP23.

Une priorité pour cette présidence entrante est de préserver le consensus multilatéral inscrit dans l'Accord de Paris pour des réductions radicales des émissions de carbone. La présidence prévoit aussi est de maintenir l'élan pour sa mise en œuvre par le biais d’une vague d'action climatique à laquelle chaque citoyen mondial peut se joindre. Le processus pour arriver à ce logo de la COP 23 correspond clairement à cet objectif.

Au cours de l'événement, le Secrétaire d'État allemand Jochen Flasbarth a déclaré: "Je félicite Fidji pour le processus participatif et ouvert dont le logo a fait l'objet. C'est tout à fait l'esprit dont nous avons besoin pour la COP23. La participation et l'intégration de toutes les parties prenantes seront clés à la COP23. Le signal que la mise en oeuvre de l'Accord de Paris est irréversible est donné au monde".

Lettre d'information