Hero Background

ONU Changements Climatiques
Actualités

LIRE LA SUITE
FERMER

Sur ce portail d'actualités de la CCNUCC vous trouverez des informations sur le changement climatique ainsi que les mesures prises par les gouvernements, entreprises, citoyens, l'ONU et la société civile. Vos contributions nous intéressent: contactez nous à press@unfccc.int.

Header Image

Bonn, le 29 mars – Le secrétariat de l’ONU aux changements climatiques a créé une nouvelle page sur son site Web pour saisir les plans officiels d’action climat des pays dans le cadre de l’Accord de Paris sur les changements climatiques. La première de ces contributions déterminées au niveau national (NDC) est venue de Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Les NDC exposent publiquement l’action climat que chaque pays entreprendra dans le cadre de l’Accord de Paris pour contribuer à l’effort déterminé de la communauté mondiale d’assurer un avenir durable pour toutes les nations, en maintenant sous deux degrés Celsius l’élévation des températures depuis l’époque pré-industrielle.

«Je félicite la Papouasie-Nouvelle-Guinée pour cette première NDC. Avant la conférence de l’ONU sur les changements climatiques à Paris, la communauté internationale avait déjà prévu une réponse sans précédent, presque chacune des nations sur Terre ayant présenté un plan d’action préliminaire pour lutter contre les changements climatiques. Ils fournissent la base à partir de laquelle le monde renforcera, avec le temps, sa capacité de maintenir l’élévation des températures mondiales sous 2 degrés Celsius, sinon 1,5 degré Celsius, et de bâtir des sociétés résilientes. Davantage doit encore être fait mais les NDC, dans le cadre de l’Accord de Paris, représentent l’une des prochaines étapes clés en plus de l’ouverture de l’Accord pour signature à New York le 22 avril, en route vers son entrée en vigueur rapide», a déclaré Christiana Figueres, Secrétaire exécutive de la Convention-Cadre de l’ONU sur les Changements Climatiques (CCNUCC).

L’Accord englobe aussi les voies et moyens de fournir un soutien financier et technologique de plus en plus robuste aux pays en développement pour qu’ils atteignent leurs objectifs climat nationaux déterminés.

Un total de 195 pays sous l’égide de la Convention-Cadre de l’ONU sur les Changements Climatiques (CCNUCC) a ouvert la voie vers ce but à la conférence de l’ONU sur les changements climatiques à Paris, en décembre dernier. Cela signifie l’atteinte bientôt d’un pic d’émissions mondiales – en mettant fin à leur croissance annuelle - et ensuite un renversement très rapide, le plus tôt possible au cours de ce siècle, à un niveau où les émissions restantes de gaz à effet de serre seront absorbées de l’atmosphère par la nature ou la technologie.

Avant Paris, presque tous ces pays ont soumis ce qui étaient appelées des contributions prévues déterminées au niveau national (INDC). L’Accord de Paris fournit maintenant le fondement juridique pour ces INDC, sous la forme de NDC.

L’impact de ces INDC, pleinement mises en œuvre, serait déjà de maintenir l’augmentation mondiale à 3 degrés – ce qui n’est pas encore assez mais constitue une progression énorme comparativement aux 4 ou 5 degrés vers lesquels nous nous dirigerions autrement, alors que chaque degré ajoute des pertes humaines, de niveau de vie et d’investissement exponentiellement plus grandes.

Le secrétariat de la CCNUCC se prépare à lancer un nouveau registre officiel des NDC dans environ un mois.

À propos de la CCNUCC


Avec 197 Parties, la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) jouit d’une adhésion presque universelle et accueille le Protocole de Kyoto de 1997 sous son égide. Le Protocole de Kyoto a été ratifié par 192 des Parties de la CCNUCC. Pour la première période d'engagement du Protocole de Kyoto, 37 états formés de pays industrialisés et de pays en transition vers une économie de marché sont légalement tenus de limiter leurs émissions et de respecter leurs engagements de réduction. À Doha en 2012, la Conférence des Parties agissant comme réunion des Parties au Protocole de Kyoto a adopté un amendement au Protocole de Kyoto, qui établit la deuxième période d'engagement au titre du Protocole. L'objectif suprême des deux traités est de stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère à un niveau qui empêche toute perturbation anthropique dangereuse du système climatique.

Voir aussi: http://unfccc.int/

Suivez la CCNUCC sur Twitter:  @UNFCCC | Español: @CMNUCC| Français: @CCNUCC
Suivez la Secrétaire exécutive de la CCNUCC Christiana Figueres sur Twitter: @CFigueres
CCNUCC sur Facebook:  facebook.com/UNclimatechange

Suivez aussi: @LPAA_live

Visualisation des réseaux sociaux à COP21: https://climatetalkslive.org/

Contacts pour la presse:
Nick Nuttall, Porte-parole de la CCNUCC:  +49 228 815 1400 (fixe), +49 152 0168 4831 (portable) nnuttall@unfccc.int
Bureau de presse de la CCNUCC:  press(at)unfccc.int

Lettre d'information