Hero Background

ONU Changements Climatiques
Actualités

LIRE LA SUITE
FERMER

Sur ce portail d'actualités de la CCNUCC vous trouverez des informations sur le changement climatique ainsi que les mesures prises par les gouvernements, entreprises, citoyens, l'ONU et la société civile. Vos contributions nous intéressent: contactez nous à press@unfccc.int.

Header Image
Crédit photo: Maison Blanche

Dans son dernier discours annuel au Congrès (State of the Union Address) cette semaine, le président américain Barack Obama a plaidé pour une action climatique accrue dans le sillage de l'accord historique de Paris conclu en décembre de l'année dernière. Il a notamment appelé ses concitoyens à accélérer la transition vers une énergie propre et a mentionné la nécessité de mettre fin aux subventions aux combustibles fossiles, et de tarifier le carbone. Voici l’extrait en question de son discours:

«Bon, si quelqu’un veut encore contester la science du changement climatique, allez-y. Vous vous sentirez assez seul, parce que vous débattrez avec nos militaires, la plupart des chefs d'entreprise d’Amérique, la majorité du peuple américain, la quasi‑totalité de la communauté scientifique, et 200 pays à travers le monde qui s’accordent sur l’existence du problème et ont l’intention de le résoudre.

Mais même si la planète n’était pas en jeu, même si 2014 n'avait pas été l'année la plus chaude enregistrée - jusqu'à ce que 2015 s’avère encore plus chaude, pourquoi voudrions-nous laisser passer l’occasion pour les entreprises américaines de produire et vendre l'énergie de l'avenir?

Il y a sept ans, nous avons fait le plus gros investissement en l'énergie propre de notre histoire. Voici les résultats. Dans les champs de l'Iowa au Texas, l'énergie éolienne est maintenant moins chère qu’une énergie plus conventionnelle et plus sale. Sur les toits de l'Arizona à New York, l'énergie solaire permet aux Américains d’économiser des dizaines de millions de dollars par an sur leurs factures d'énergie, et emploie plus d'Américains que le charbon - sur des emplois qui paient mieux que la moyenne. Nous prenons des mesures pour donner aux propriétaires de maison la liberté de produire et de stocker leur propre énergie – d’ailleurs, les écologistes et les membres du Tea Party se sont associés pour soutenir ces mesures. (...)

Maintenant, nous devons accélérer la transition pour nous éloigner de l'énergie sale. Plutôt que de subventionner le passé, nous devons investir dans l'avenir - en particulier dans les communautés qui dépendent des combustibles fossiles. Voilà pourquoi je vais insister pour ce que nous changions la façon dont nous gérons nos ressources de pétrole et de charbon, de manière à mieux refléter les coûts imposés aux contribuables et à notre planète. C’est ainsi que nous injecterons de l'argent dans ces communautés et emploierons des dizaines de milliers d'Américains à la construction d'un système de transport du 21ème siècle.

Rien de tout cela ne se produira du jour au lendemain, et oui, il y a beaucoup d'intérêts bien établis qui cherchent à maintenir le statu quo. Mais les emplois que nous créerons, l'argent que nous économiserons, et la planète nous préserverons - voilà le genre d'avenir que nos enfants et petits-enfants méritent.

Lire le discours complet (en anglais).

Crédit photo: Maison Blanche

Lettre d'information