Hero Background

ONU Changements Climatiques
Actualités

LIRE LA SUITE
FERMER

Sur ce portail d'actualités de la CCNUCC vous trouverez des informations sur le changement climatique ainsi que les mesures prises par les gouvernements, entreprises, citoyens, l'ONU et la société civile. Vos contributions nous intéressent: contactez nous à press@unfccc.int.

Header Image

Bonn, le 28 mai 2015 – Le mécanisme de développement propre de l'ONU (MDP) sera encore simplifié et rationalisé pour améliorer son rapport coût-efficacité.

Lors de sa 84ème réunion qui s’est tenue du 25 au 28 mai à Bonn, le Conseil exécutif du MDP a identifié différents domaines pour simplifier les exigences des projets de développement propre dans les pays en développement.

"Ce travail pourrait réduire considérablement les coûts des transactions et les obstacles à l'utilisation du MDP", a déclaré le président du conseil exécutif du MDP, Lambert Schneider.

La réunion s’est terminée quelques jours avant que les gouvernements ne se réunissent aussi à Bonn sous l’égide de la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) pour poursuivre les négociations visant à parvenir à un nouvel accord climatique universel, à Paris en décembre.

"La nécessité d'un effort d'atténuation de plus grande envergure est apparente et notre objectif est d'assurer l'intégrité environnementale des projets, tout en évitant l'enlisement causé par des exigences trop lourdes", a dit M. Schneider.

Le conseil exécutif a demandé au secrétariat de la CCNUCC de préparer des propositions concrètes pour simplifier le processus dans les domaines identifiés. 

Le MDP récompense les projets qui réduisent ou évitent les émissions de gaz à effet de serre et contribuent au développement durable avec des crédits qui peuvent être vendus, appelés unités de réductions certifiées des émissions (URCE). L'incitation a conduit à l'enregistrement de près de 8 000 projets et programmes dans 107 pays en voie de développement.

Le MDP est utilisé de plusieurs façons différentes. Atteindre les objectifs de conformité du Protocole de Kyoto a été son utilisation principale. Pour les institutions qui financent l'atténuation du changement climatique, le MDP est un outil prêt à l'emploi de suivi, de communication des données et de vérification de la façon dont les projets réduisent les émissions

"Le MDP est un outil très approprié pour le financement fondé sur les résultats compte tenu de l'expérience de quantification des réductions d'émissions dans des milliers de projets qui a été gagnée sur plus d'une décennie."

Pour les nombreux gouvernements qui ont déjà mis en œuvre ou considèrent une tarification du carbone pour réduire les gaz à effet de serre, le MDP propose aussi un élément flexible vis-à-vis de la politique de conformité. 

Entre temps, le MDP commence également à être utilisé dans les pays en voie de développement, combiné à des politiques domestiques, tels que les systèmes d'échange d'émissions ou les taxes carbone.

Voici le rapport complet de la réunion

Vous trouverez de plus amples informations en visitant <http://cdm.unfccc.int/>

Pour plus d’informations, veuillez s’il vous plait contacter David Abbass, Chargé de communication à la CCNUCC, à Bonn, en Allemagne : <dabbass(at)unfccc.int>

À propos du mécanisme de développement propre du Protocole de Kyoto

Le MDP permet aux projets de réduction des émissions dans les pays en voie de développement de gagner des unités de réduction certifiées des émissions (URCE), chacune équivalant à une tonne de CO2. Les URCE peuvent être échangées et vendues, et utilisées par les pays industrialisés pour atteindre une partie de leurs objectifs sous le l’égide du Protocole. Le MDP aide les pays à accéder à un développement durable et à réduire leurs émissions, tout en conférant aux pays industrialisés une certaine souplesse dans la façon dont ils atteignent leurs objectifs de réduction d'émissions.

Lettre d'information