Hero Background

ONU Changements Climatiques
Actualités

LIRE LA SUITE
FERMER

Sur ce portail d'actualités de la CCNUCC vous trouverez des informations sur le changement climatique ainsi que les mesures prises par les gouvernements, entreprises, citoyens, l'ONU et la société civile. Vos contributions nous intéressent: contactez nous à press@unfccc.int.

Header Image
Crédit photo: Pixabay

Des investisseurs et assureurs, représentant en tout plus de 2,8 billions de dollars d'actifs sous gestion, ont appelé mercredi le groupe des économies du G20 à éliminer les subventions aux combustibles fossiles d'ici 2020 afin d'accélérer les investissements verts et de réduire les risques climatiques.

Cet appel intervient juste avant une réunion des ministres des Affaires étrangères à Bonn, qui vise à préparer un sommet à Hambourg en juillet. L'Allemagne assure la présidence du groupe pour l’année 2017 et fait de l'action climatique un thème clé de sa présidence.

Un des investisseurs, le fonds néerlandais et gestionnaire d'actifs ACTIAM, a écrit:

« [Nous] souhaitons réaliser une transition énergétique vers une énergie propre, abordable et sûre. Les subventions à la production de charbon, de pétrole et de gaz entravent l'Accord historique de Paris, dans lequel 196 pays ont accepté de limiter la hausse de la température mondiale à 1,5 ou 2 degrés maximum. »

Une étude lancée en début de semaine par l'Initiative des subventions mondiales et l’Institut de développement d’outremer a conclu que la suppression des subventions à la production mondiale de combustibles fossiles équivaudrait à l'élimination de toutes les émissions du secteur de l'aviation mondiale.

Voici la déclaration complète (dont la traduction non-officielle de la déclaration originale en anglais a été effectuée par la CCNUCC à titre d’information):

Les gouvernements du G20 doivent être les leaders de la suppression progressive des subventions et des financements publics aux combustibles fossiles, pour accélérer les investissements verts et réduire le risque climatique.

Nous, investisseurs et assureurs représentant 2,8 billions de dollars d'actifs sous gestion, invitons les gouvernements du G20 à fixer une date butoir pour l'élimination des subventions et financements publics aux combustibles fossiles au Sommet 2017 du G20 à Hambourg, en Allemagne.

En tant qu'investisseurs concernés, nous avons été encouragés par l’appel du G7 à tous les gouvernements d’éliminer progressivement les subventions aux combustibles fossiles d'ici 2025. L'an dernier a également vu d’importants jalons dans la lutte contre le changement climatique, notamment l'entrée en vigueur de l'Accord de Paris, l’attention portée par le G20 à la finance verte, et l'engagement de 48 des pays les plus vulnérables à atteindre 100% d'énergie renouvelable d'ici 2050 (i). Nous sommes convaincus que cette dynamique donne au G20 une occasion unique - et la responsabilité – de finalement accomplir leur promesse répétée de mettre fin aux subventions aux combustibles fossiles (ii).

Les subventions et les financements publics qui soutiennent la production et la consommation de combustibles fossiles sont une préoccupation majeure pour le secteur financier.

Ils augmentent le risque d’actifs bloqués, diminuent la compétitivité des industries clés, dont les entreprises bas carbone, et infirment les signaux que bon nombre d'entre nous ont envoyés en faveur d’un prix du carbone (iii). Ils créent un fardeau important sur les budgets gouvernementaux, perpétuent l'inégalité des revenus en profitant aux consommateurs les plus riches tout en ne répondant pas aux besoins énergétiques de ceux qui n'ont pas accès à l'énergie, et nuisent à la santé publique en augmentant l'air la pollution.

Prendre des mesures pour mettre fin aux subventions et financements publics pour les combustibles fossiles sera essentiel pour le G20 dans la réalisation d'un certain nombre des objectifs énoncés dans le communiqué lors de leur réunion à Hangzhou en Chine en 2016 (iv):

  • Renforcer la capacité du système financier à mobiliser des capitaux privés pour les investissements verts ;
  • Créer des marchés de l'énergie qui fonctionnent bien, ouverts, compétitifs, efficaces, stables et transparents et façonner un avenir énergétique abordable, fiable, durable et à faible émission de gaz à effet de serre (GES);
  • Parvenir à un développement durable, à un soutien et des actions solides et efficaces pour faire face au changement climatique, et à la mise en œuvre rapide de l'Accord de Paris.

Ces efforts peuvent être étayés plus avant par les recommandations du Groupe de travail sur la divulgation des données financières liées au climat (TCFD, selon le sigle anglais) du G20. Dans leurs recommandations sur les facteurs à prendre en compte lors de l'évaluation de l'exposition au risque de transition, les lignes directrices du TCFD pourraient suggérer la prise en compte de l'impact des subventions aux combustibles fossiles, et de ce que leur possible suppression signifieraient pour les affaires et les activités de l'organisation déclarante. En fait, la TCFD a déjà recommandé que les organisations les plus touchées par le risque de transition (par exemple les industries fondées sur les combustibles fossiles) envisagent une analyse approfondie des scénarios où les subventions ou les impôts ont un effet particulièrement direct (v).

Pour catalyser de réels progrès sur la suppression progressive des subventions aux combustibles fossiles, le communiqué allemand du G20 devrait inclure un langage clair qui:

  • Définit un calendrier précis pour l'élimination complète et équitable par tous les pays du G20 de toutes les subventions aux combustibles fossiles d'ici 2020, en commençant par l'élimination de toutes les subventions à la recherche de combustibles fossiles et à la production de charbon.
  • Définit un calendrier clair pour l'élimination des financements publics nationaux et internationaux destinés à la production de pétrole, de gaz et de charbon d'ici 2020.
  • Engage tous les membres du G20 à achever les examens par leurs pairs des subventions aux combustibles fossiles d'ici fin 2018, en s'appuyant sur le leadership de la Chine et des États-Unis en 2016.

Ces échéanciers clairs et ces lignes directrices jetteraient les bases de la divulgation annuelle par gouvernements du G20 divulguent des subventions destinées aux combustibles fossiles dans un format cohérent et accessible au public. L’augmentation de la transparence peut être soutenue par l’expansion de l'inventaire des subventions aux combustibles fossiles de l'OCDE, basé sur leur modèle de suivi détaillé des subventions agricoles. Le G20 pourrait également travailler avec l'OCDE pour accroître la transparence des rapports sur les investissements et les financements de la production de combustibles fossiles par les institutions financières et les entreprises publiques majoritairement détenues par le G20.

De tels engagements de la part des gouvernements du G20 sont essentiels pour les investisseurs, alors que nous cherchons à gérer les risques de transition pour passer à une économie bas carbone, et aideront à libérer les investissements privés vers cet avenir énergétique propre que nous souhaitons tous.

[Signataires]

  • Actiam
  • Aegon Asset Management
  • Australian Ethical Investment
  • Aviva Investors
  • Bayerische Versorgungskammer
  • Dana Investment Advisors 
  • EdenTree Investment Management Ltd
  • Environment Agency Pension Fund
  • First Affirmative Financial Network
  • Friends Fiduciary Corporation
  • Inflection Point Capital Management
  • KBI Global Investors
  • La Francaise
  • Legal and General
  • Trillium Asset Management LLC
  • Trilogy Global Advisors LP

i http://unfccc.int/files/meetings/marrakech_nov_2016/application/pdf/cvf_declaration_release_en.pdf

ii http://www.elysee.fr/communiques-de-presse/article/communique-des-chefs-d-etat-et-de-gouvernement-du-g2/

iii http://newclimateeconomy.report/2015/wp-content/uploads/sites/3/2015/11/Fossil-fuel-subsidy-reform_from-rhetoric-to-reality.pdf

iv http://www.elysee.fr/communiques-de-presse/article/communique-des-chefs-d-etat-et-de-gouvernement-du-g2/

v https://www.fsb-tcfd.org/wp-content/uploads/2016/12/TCFD-Recommendations-Report-A4-14-Dec-2016.pdf

Crédit photo: Pixabay

Lettre d'information