Hero Background

ONU Changements Climatiques
Actualités

LIRE LA SUITE
FERMER

Sur ce portail d'actualités de la CCNUCC vous trouverez des informations sur le changement climatique ainsi que les mesures prises par les gouvernements, entreprises, citoyens, l'ONU et la société civile. Vos contributions nous intéressent: contactez nous à press@unfccc.int.

Header Image

La dégradation des terres et la désertification affaiblissent les droits de l'homme, à commencer par le droit à l'alimentation. Près d’un milliard de personnes manquent d'une nutrition adéquate, et celles dont la subsistance dépend des zones dégradées sont parmi les plus touchées. Leur situation pourrait empirer si la dégradation des terres réduit la production alimentaire mondiale de 12 pour cent d'ici 2035, comme indiquent les prévisions.

La sécurité alimentaire est également affectée par la baisse des ressources en eau. En raison de la dégradation des terres, moins d'eau et de neige sont stockées dans le sol. D’ici 10 ans, deux personnes sur trois dans le monde pourraient vivre dans des conditions inquiétantes d’accès à l’eau.

Nous dégradons 12 millions d'hectares de terres fertiles chaque année –une surface de la taille du Bénin ou du Honduras. Plus de la moitié de nos terres agricoles est dégradée, et seulement 10 pour cent s’améliore. Environ 500 millions d'hectares pourraient être restaurés de façon rentable, plutôt que d'être abandonnés. Si nous ne changeons pas la façon dont nous utilisons nos terres, nous devrons convertir chaque année une surface de la taille de la Norvège en de nouvelles terres agricoles pour répondre à nos futurs besoins en nourriture, eau douce, biocarburant et croissance urbaine. Cela inciterait à la déforestation et entraînerait d'autres impacts environnementaux négatifs.

La menace ne s’arrête pas là. Du fait de la dégradation et d'autres utilisations inappropriées des terres, nous dégageons environ un quart des gaz à effet de serre qui causent le réchauffement de la planète. Le changement climatique et l'utilisation non durable des terres, en particulier par le biais de l'agriculture, contribuent à la baisse des ressources en eau douce dans toutes les régions du monde. En conséquence, on prévoit une baisse de la production alimentaire mondiale de 2 pour cent par décennie. 

Un monde où tous les droits à l'alimentation, à l'eau et à la sécurité humaine sont garantis est possible. Mais nous avons besoin de changer de cap et de commencer à sécuriser chaque hectare de terre qui peut fournir de la nourriture ou de l'eau douce. La terre est une ressource renouvelable, mais seulement si nous investissons dans la neutralité en matière de dégradation des terres, qui a été proposée par les États membres des Nations Unies au programme de développement post-2015. Nous devons éviter de dégrader davantage les terres et en même temps réhabiliter toutes les terres dégradées que nous pouvons. Ensuite, nous serons également en mesure de faire de rapides progrès dans la maîtrise du changement climatique. 

Nos vies et nos civilisations dépendent de la terre. Investissons dans des sols sains pour garantir nos droits à la nourriture et l'eau douce.

[Message traduit de l'anglais par la rédaction de la CCNUCC]

Crédit photo: Nations Unies

Lettre d'information