Hero Background

ONU Changements Climatiques
Actualités

LIRE LA SUITE
FERMER

Sur ce portail d'actualités de la CCNUCC vous trouverez des informations sur le changement climatique ainsi que les mesures prises par les gouvernements, entreprises, citoyens, l'ONU et la société civile. Vos contributions nous intéressent: contactez nous à press@unfccc.int.

Header Image

Marrakech, le 4 novembre 2016 - Un feu vert d’envergure pour une action climatique plus rapide et plus puissante a été donné aujourd'hui à l'entrée en vigueur de l'Accord de Paris sur les changements climatiques, trois jours seulement avant le début de la conférence climat des Nations Unies à Marrakech.

« Les objectifs ambitieux et indispensables de l'Accord de Paris sont maintenant une réalité avérée pour tous les gouvernements. Aujourd'hui, une action climatique toujours croissante est devenue une responsabilité reconnue et un élément central des plans de développement durable de tous les pays », a déclaré Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC).

L'effort international visant à faire entrer l'Accord de Paris en vigueur en moins d'un an, résultat d’une rapidité inattendue, reflète une forte volonté politique commune d’opérer le plus rapidement possible la transition vers des économies et des sociétés résilientes et bas carbone, ce qui est le seul moyen d’éviter les pires impacts du changement climatique.

« L’action climatique, plus rapide, plus intelligente, plus ample et de meilleure qualité, réduit les émissions de gaz à effet de serre qui sont à l'origine du changement climatique et catalyse en même temps des économies fondées sur une énergie propre et des sociétés résilientes au climat, fondements sur lesquels dépendent la santé, la prospérité et le bien-être futurs dont tout le monde dépend maintenant », a déclaré Mme Espinosa.

L'année dernière, les pays du monde entier ont élaboré une nouvelle vision intégrée pour l'avenir qui repose fermement sur l'Accord de Paris, le programme pour le développement durable à l’horizon 2030 et le Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe.

Ces accords capitaux doivent réussir de concert et exigent une action universelle et concertée d’une ampleur et d’une profondeur sans précédent, qui implique tous les gouvernements, les autorités locales et régionales, les entreprises et les investisseurs de tout niveau et de tous les pays.

Le temps presse. Le principal objectif de l'Accord de Paris, limiter le réchauffement mondial à un niveau bien inférieur à 2°C et aussi proche que possible de 1,5°C pour éviter les points de basculement dangereux du système climatique, signifie que les émissions mondiales doivent culminer aussi rapidement que possible, et être dramatiquement réduites ensuite.

Pourtant, les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère et les températures moyennes mondiales continuent d'augmenter, soulignant la tâche urgente qui se présente devant la conférence de la COP22 à Marrakech, pour deux semaines, à partir du 7 novembre.

L'entrée en vigueur précoce de l'accord a permis la concentration des efforts sur l’achèvement des travaux fondamentaux et la confirmation des exigences clés qui permettront aux pays de réaliser ensemble les objectifs de Paris à l'échelle et à la vitesse requises. À Marrakech, cela inclut plusieurs points importants.

Marrakech accueillera la première réunion de l'organe de direction de l'Accord de Paris, connu sous le nom de Conférence des Parties agissant comme réunion des Parties à l’Accord de Paris, ou CMA, selon le sigle en anglais. C'est un moment de célébration, mais aussi un moment de réflexion sur la tâche à accomplir et celui où les gouvernements renouvellent leur engagement envers le nouveau programme de mise en œuvre rapide, notamment en actionnant un soutien adéquat aux pays vulnérables pour qu'ils prennent leurs propres mesures.

Pour accéder à l’ordre du jour provisoire et aux questions fréquemment posées sur les points juridiques et de procédure relatifs à la convocation de la première session de la CMA, rendez-vous sur cette page.

À Marrakech, les travaux se poursuivront en parallèle pour finaliser les détails d’un régime mondial transparent, ou règlement, qui rendra compte, examinera et soutiendra une plus grande action de tous.

C’est ce règlement abouti qui fera fonctionner l'accord de manière fluide pour les années et décennies à venir. L’entrée en vigueur précoce de l’accord requiert un achèvement rapide de ce règlement, idéalement d’ici 2018.

Marrakech donne aussi l’occasion aux pays développés de présenter leurs feuilles de route en ce qui concerne la mobilisation des 100 milliards de dollars par an promis d’ici 2020 pour appuyer les pays en développement.

Le comité permanent du financement présentera son rapport d’évaluation biennal qui fournit une vue d’ensemble des flux financiers climatiques sur la période 2013-2014. Ce rapport sera exposé lors d’un événement parallèle prévu le lundi 7 novembre de 13h15 à 14h45.

Les gouvernements s’efforceront aussi de clarifier le statut de la finance pour l’adaptation et d’un mécanisme de consolidation du renforcement des capacités, qui vise à appuyer les pays en développement à construire leurs propres avenirs durables basés sur une énergie propre.

Les politiques nationales favorables au climat sont centrales à l’accomplissement réussi des objectifs de Paris, et en particulier parce que le succès de l’accord repose sur la mise en œuvre complète de la panoplie mondiale des plans d’action climat nationaux.

La COP22 sera le témoin d’initiatives qui soutiennent la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (NDC selon le sigle en anglais) et facilitera leur intégration dans les programmes de développement de chaque pays, en harmonie avec les objectifs de développement durable.

Les NDCs, associées à la responsabilité publiquement reconnue des gouvernements de mener l’action climatique sous l’égide de l’accord, mettent l’accent sur la manière dont les pays intègrent l’action climatique et mettent en œuvre les objectifs de développement durable et de gestion des risques au travers de leur secteurs et ministères.

Une initiative vise à aider les pays dans cette entreprise : le Partenariat NDC. Le Partenariat NDC est une coalition de pays développés et en développement et d’institutions internationales qui collaborent pour s’assurer que les pays reçoivent le soutien technique et financier dont ils ont besoin pour atteindre les objectifs climatiques et de développement durable de la manière la plus rapide et la plus efficace possible.

Les politiques, les incitatifs et les règlements devraient tous fonctionner de manière concertée et cohérente pour permettre à chaque pays de réaliser leurs contributions climatiques et de développement durable, et, essentiellement, d’augmenter l’action climat des villes, états, entreprises, investisseurs et citoyens de façon exponentielle.

C’est dans ce but que Marrakech fournira un forum de l’Action mondiale pour le climat pendant deux semaines, de manière à présenter et informer sur les nouvelles initiatives de nombreux partenariats publics et privés qui amènent l’action climatique mondiale à un niveau inédit.

Voici des liens menant à de plus amples informations sur les événements clés et sujets de l’ordre du jour de la COP22 :

Faits saillants de la conférence climat de Marrakech :

Vue d’ensemble du programme de la conférence climat de Marrakech.

  1. Journées spéciales à la conférence
  • Mardi 8 novembre, Journée ‘EarthInfo’
  • Mercredi 9 novembre, Journée des Agriculteurs
  • Jeudi 10 novembre, Journée de la jeunesse et des générations futures
  • Vendredi 11 novembre, Journée BINGO
  • Lundi 14 novembre, Journée de l’éducation
  • Mardi 15 novembre, Journée du genre
  • Mercredi 16 novembre, Journée de l’Afrique
  • Jeudi 17 novembre, Journée de la justice climatique
  1. Action mondiale pour le climat

Il est urgent de mobiliser une action climatique plus forte et plus ambitieuse de la part de toutes les Parties et parties prenantes non-Parties si l'on veut atteindre les objectifs de l'Accord de Paris. Tel est l'objectif principal des championnes de l'action mondiale pour le climat qui, avec l'appui du secrétariat de la CCNUCC, ont organisé une série d'événements thématiques durant la COP22.

Les événements vont de l'agriculture et de la sécurité alimentaire aux villes et aux communautés humaines, à l'énergie, aux forêts, à l'industrie et aux entreprises, aux océans, aux transports et à l'eau. Ce programme culminera avec un événement de haut niveau sur l'accélération de l'action climatique prévu le jeudi 17 novembre. Cet événement rassemblera gouvernements, entreprises, investisseurs, dirigeants infranationaux et représentants de la société civile. Il mettra en évidence l’immensité du champ d'action climatique déployé sur le terrain et présentera les actions nécessaires pour relier la mise en œuvre des mesures prises par les Parties et les parties prenantes non-Parties.

  1. Action pour l’autonomisation climatique

L’Action pour l’autonomisation climatique (ACE, selon le sigle en anglais), qui inclut entre autres les thèmes de l’éducation, la formation, et la sensibilisation du public au changement climatique, organisera deux journées thématiques sur la jeunesse et l’éducation en partenariat avec des agences des Nations Unies et des organisations de la jeunesse.

La Journée de la jeunesse et des générations futures aura lieu le jeudi 10 novembre 2016. L’enquête intergénérationnelle et la cérémonie de remise des prix du concours vidéo mondial de la jeunesse sur le changement climatique figurent à la liste des événements programmés ce jour-là.

La Journée de l’éducation, prévue le lundi 14 novembre, comprendra un événement de haut niveau sur l’éducation en tant que catalyseur de changement, où les nouvelles directives ACE pour les points focaux seront lancées.

  1. Élan pour le changement

L’initiative Élan pour le changement de la CCNUCC organisera une série d’événement spéciaux visant à reconnaître les 13 gagnants du Prix Élan pour le changement 2016 au cours de la deuxième semaine de la conférence.

L’initiative Élan pour le changement met en lumière quelques-uns des exemples les plus novateurs, évolutifs et reproductibles de ce que les gens font pour faire face aux changements climatiques. Toutes les 13 activités gagnantes de cette année se rattachent à l'un des trois piliers d’Élan pour le changement: Des femmes pour des résultatsFinancements pour l'investissement en faveur du climat et Solutions TIC.

  • L’événement spécial consacré au pilier Des femmes pour des résultats se tiendra le mardi 15 novembre
  • L’événement sur Financements pour l’investissements en faveur du climat le mercredi 16 novembre. Toujours le 16 novembre, ne manquez pas la cérémonie de remise des Prix Élan pour le changement.
  • L’événement spécial consacré aux solutions TIC se déroulera le jeudi 17 novembre.
    En outre, Élan pour le changement lancera deux nouveaux piliers à la COP22 ; Santé de la planète (samedi 12 novembre) et Climate Neutral Now (jeudi 17 novembre).
  • Finalement, Élan pour le changement se réjouit d’accueillir un événement spécial sur l’efficacité énergétique par le biais de systèmes d’éclairage intelligents.

Tous les événements ci-dessus cités d’Élan pour le changement auront lieu dans la salle «  Climate Action Arena Room » Fès.

  1. Événements mandatés

Une série d'événements mandatés par les Parties seront organisés et porteront sur des aspects cruciaux des efforts en cours en matière d'atténuation et d'adaptation ainsi que sur des questions clés pour une mise en œuvre efficace de l'Accord de Paris.

Le financement climatique nécessaire à la réalisation des objectifs de l'Accord de Paris sera au cœur des discussions à l’occasion d'un atelier sur les modalités relatives à la comptabilité des finances publiques le 8 novembre et d’un dialogue ministériel de haut niveau sur le financement du climat le 16 novembre.

L'évaluation et l'augmentation de l'ambition immédiate en amont de 2020 seront également au centre des débats au cours du Dialogue de facilitation sur le renforcement de l'ambition et de l'appui, les 11 et 16 novembre.

Une plus grande transparence des efforts d'atténuation des pays sera discutée lors du Deuxième atelier sur le partage des points de vue dans le cadre du processus de consultation internationale et d'analyse les 10 et 11 novembre.

Dans le même esprit de transparence et de responsabilité, les 12 et 14 novembre, le deuxième cycle du processus d'évaluation multilatérale donnera l'occasion aux pays développés Parties de faire le point sur leurs efforts de réduction des émissions et sur l’allocation de l’appui aux Parties non visées à l'annexe I de la Convention.

La santé et l'adaptation feront l'objet du 10ème Forum des points focaux du programme de travail de Nairobi le 9 novembre.

  1. Événements parallèles et exhibitions

Au cours de la conférence, un nombre élevé d’événements parallèles officiels sera tenu sous le thème « Accélérer la mise en œuvre de l’Accord de Paris ». Les événements parallèles comprennent une série d’événements de la CCNUCC, comme indiqué dans la vue d’ensemble du programme de la conférence sous la catégorie UNFCCC and special events.

De plus, un nombre élevé d’événements parallèles et d’exhibitions seront organisés par les organisations observatrices.

À L’ATTENTION DES RÉDACTEURS :

Veuillez visiter le centre d'information de la conférence de Marrakech pour accéder aux informations détaillées et à jour sur les organes de négociation, les ordres du jour, les événements et les informations utiles sur le centre de conférence. Le centre d'information propose également des informations utiles sur les préparatifs pour la presse et un guide pour suivre la conférence en personne ou virtuellement.

Toute personne intéressée à suivre la Conférence de Marrakech est également invitée à télécharger l'application gratuite de la CCNUCC « Negotiator », qui rassemble toutes les informations à un seul endroit, dont les réseaux sociaux et la webdiffusion. L’application est disponible pour les produits Apple Iphone/Ipad et Android.

CONFÉRENCE DE PRESSE D’OUVERTURE

Il est prévu que la Secrétaire exécutive de la CCNUCC, Patricia Espinosa, donne une conférence de presse d’ouverture à Marrakech le 7 novembre à 13h15 heure locale. La date et l’heure de cette conférence de presse seront confirmées au plus vite. Pour un aperçu provisoire des points presse à la conférence, qui seront diffusés en direct et sur demande, veuillez vous rendre à http://unfccc.int/meetings/marrakech_nov_2016/meeting/9567/php/view/press.php

Pour plus d’informations, veuillez s’il vous plaît contacter :

Nick Nuttall, Porte-parole de la CCNUCC : +212 688 006 614 (numéro local marocain), +49 152 0168 4831 (portable), nnuttall@unfccc.int.
Bureau de presse de la CCNUCC:  press@unfccc.int

À propos de la CCNUCC
Avec 197 Parties, la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) jouit d’une adhésion presque universelle. Elle accueille l’Accord de Paris sur les changements climatiques de 2015 sous son égide. L'objectif principal de l'Accord de Paris est de maintenir la hausse de la température moyenne mondiale bien en dessous de 2 degrés Celsius au cours de ce siècle et de mener des efforts visant à limiter encore plus l'augmentation de la température, soit à 1,5 degrés Celsius au-dessus des niveaux préindustriels. La CCNUCC accueille aussi le Protocole de Kyoto de 1997 sous son égide. L'objectif ultime de tous les traités qui entrent dans le cadre de la CCNUCC est de stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère à un niveau qui empêche toute perturbation anthropique dangereuse du système climatique, dans un laps de temps qui permet aux écosystèmes de s'adapter naturellement et facilite le développement durable.

Voir aussi: http://unfccc.int/

Suivez la CCNUCC sur Twitter: @UNFCCC | español: @CMNUCC | francais: @CCNUCC | Deutsch: @UNKlima
Suivez la Secrétaire exécutive de la CCNUCC Patricia Espinosa sur Twitter: @PEspinosaC
CCNUCC sur Facebook: facebook.com/UNclimatechange
CCNUCC sur Instagram: @UNFCCC

Lettre d'information