Hero Background
Header Image
Crédit photo: Hannah Schmeller, CCNUCC

 La ville allemande de Bonn, où le Secrétariat de l'ONU sur le climat (CCNUCC) a son siège, a rejoint aujourd'hui une initiative européenne pour stimuler les transports en commun à zéro émission.

L'initiative, qui comprendsix bus avec le slogan «Unsere e-Mission für Bonn» (notre e-mission pour Bonn), a été lancée par le maire de la ville Ashok Sridharan, le Directeur général de la société de transport locale SWB Bus & Bahn Heinz Jürgen Reining, et autres dignitaires.

Les enfants de l'école primaire Gottfried Kinkel, lauréats du concours de la chanson climat de l'ONU en 2015, ont interprété leur chanson primée «Astronautes climatique» pour lancer la cérémonie.

Nick Nuttall, Porte-parole de la CCNUCC, a déclaré: «L'Accord de Paris sur les changements climatiques a amené le défi de l'action climatique à tout le monde, gouvernements, villes, régions, entreprises et  citoyens confondus."

"Il y a un besoin urgent de décarboner tous les secteurs de la société, dont le transport et la mobilité sont un défi particulier. Félicitations à l'Union européenne, l'Association internationale des transports publics, SWB, la ville de Bonn et toutes les parties concernées".

«Il est temps d'accélérer et de catalyser une mobilité urbaine plus propre, plus verte et cela pourrait servir de paratonnerre vers une transformation cruciale qui connaît déjà une croissance dans le domaine des véhicules électriques de par le monde et des politiques gouvernementales qui déclenchement des investissements par les grandes entreprises automobiles dans e-modèles ", a ajouté M. Nuttall.

À terme, la ville de Bonn vise à avoir une flotte de bus entièrement composée de véhicules alimentés à l'électricité.

L'initiative, qui se lance l'année du 20e anniversaire de l'ONU à Bonn, fait partie du projet de l'Union européenne Systèmes de bus urbains à zéro émission (en anglais Zero Emission Urban Bus Systems ou ZeEUS), qui teste actuellement la technologie des bus électriques sur 10 sites européens.

Un e-bus devant le campus de l'ONU à Bonn. Crédit photo: Stadtwerke Bonn / Martin Magunia

La demande mondiale d'autobus électriques et hybrides croît de à 17% par an

En plus des préoccupations sur le changement climatique, l'augmentation de la pollution de l'air et du bruit, en plus de l'urbanisation croissante propulse la demande de bus électriques et hybrides.

Selon de récentes recherches, le marché mondial des bus électriques et hybrides offre un potentiel de croissance significatif, avec un taux de croissance annuel prévu de 17% par an de 2016 à 2021.

En 2015, une part importante de la demande mondiale en autobus électriques et hybrides a été attribuée à la Chine.

D'autres grandes économies mondiales telles que les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France ont déjà déployé un grand nombre de nouveaux autobus avec des systèmes d'alimentation électriques et hybrides.

Les véhicules électriques sont parfaits pour les réseaux électriques décarbonés

Les véhicules électriques s'intègrent parfaitement dans la nouvelle infrastructure d'énergie propre dont nous avons besoin afin de maintenir le changement climatique dans des limites gérables.

Depuis 2013, le monde a ajouté une plus grande capacité de production d'électricité de sources éolienne et solaire qu'à partir du charbon, gaz naturel, et pétrole combinés.

Tandis que les réseaux électriques sont décarbonés, les véhicules électriques et les énergies renouvelables créent un cercle vertueux de la demandeparce que les voitures électriques peuvent réduire le coût global de stockage en stockant de manière intermittente de l'énergie solaire et éolienne dans les batteries.

Le coût est un facteur important: les prix des batteries ont chuté de 35 pour cent l'année dernière et sont sur une trajectoireles véhicules électriques non-subventionnés seront aussi abordables que leurs homologues à essence d'ici 2022.

BNEF prédit que les voitures électriques coûteront moins de 22 000$ (à la valeur du dollar d'aujourd'hui) en 2040, et que 35% des nouvelles voitures dans le monde auront une prise.

L'ONU promeut les thèmes de l'électro-mobilité et des transports propres

L'ONU met l'accent sur les transports propres. La mobilité urbaine électrique a été largement présentée dans le cadre d'un programme d'action spécial au cours de la Conférence sur le changement climatique de l'ONU à Paris en 2015, qui a vu le lancement de la Déclaration de Paris sur l'électro-mobilité et le changement climatique.

Les signataires de la déclaration s'engagent à élargir leurs efforts et appellent à un effort commun décisif vers l'électrification durable des transports de sorte qu'au moins 20% de tous les véhicules routiers soient alimentés électriquement en 2030.

D'autres initiatives présentées à Paris dans le cadre du programme d'action ont des objectifs tout aussi ambitieux et spécifiques pour les transports propres:

Les initiatives d'action climat des villes, régions, entreprises et investisseurs dans le domaine des transports propres, y compris celle de l'ONU-Habitat, peuvent être consultées sur le portail NAZCA de l'ONU.

Crédit photo: Hannah Schmeller, CCNUCC

 

Lettre d'information