Hero Background
Header Image
Crédit photo: ONU

Les délégations nationales qui se rendent à New York ce vendredi pour la signature de l'Accord de Paris sur les changements climatiques voyageront de manière neutre pour le climat.

Les émissions des voyages de plus de 197 délégations, y compris des chefs d'État, seront comptabilisées et un volume équivalent d’unités de réduction certifiée des émissions (URCE) sera annulé.

L'événement de New York est convoqué par le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, qui mobilise l'ONU pour «prêcher par l'exemple » en ce qui concerne l’action climat. Le sommet sur le climat de l'an dernier avait également utilisé des URCE pour compenser les émissions.

Les URCE proviendront du Fonds pour l'adaptation, mis en place pour financer des projets qui aident les pays en développement à faire face aux effets inévitables du changement climatique. Donc, en plus de la compensation des voyages des délégués, l'achat et l'annulation des unités contribueront à financer des projets sur le terrain.

Sous l’égide de l'Accord de Paris, adopté par plus de 190 pays en décembre, les nations ont convenu de faire baisser les émissions à un niveau si faible qu’au cours de la seconde moitié de ce siècle, la pollution restante pourra être facilement absorbée en toute sécurité par les systèmes naturels tels que les forêts.

« Atteindre la neutralité climatique d’ici le milieu du siècle requiert un effort sérieux et important pour dé-carboniser l'économie mondiale, fondé sur un passage systémique à une énergie toujours plus propre, une élévation du niveau de l'efficacité énergétique et une gestion beaucoup plus durable de toutes les formes de ressources naturelles, », a déclaré Christiana Figueres, Secrétaire exécutive de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). « Chacun peut participer à l’accélération et l’intensification de cette transition en compensant les émissions qu’il est actuellement incapable de réduire. »

Les URCE, chacune étant équivalente à une tonne de dioxyde de carbone, sont attribuées à des projets de réduction des émissions enregistrées dans le cadre du Mécanisme de développement propre (MDP), qui englobe des projets allant de cuisinières propres, à l'énergie éolienne ou la plantation d'arbres. L'incitatif créé par le MDP a conduit à l'enregistrement de quelque 8 000 projets et programmes de réduction des émissions dans plus de 105 pays en développement. Une partie des URCE générées entre au Fonds pour l'adaptation, est vendue et l'argent obtenu utilisé pour financer des projets.

Exemple de projet MDP

D'autres événements utilisent également des URCE pour compenser leurs émissions, y compris le débat thématique de haut niveau sur la réalisation des objectifs de développement durable, organisé par le Président de la 70ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies le 21 avril à New York.

Compenser ses émissions est chose facile, et peut être fait en ligne. Le secrétariat de la CCNUCC, à travers sa campagne Climate Neutral Now, encourage les entreprises, les organisations, les événements et même les particuliers à mesurer leurs émissions, réduire ce qu'ils peuvent et compenser le reste en utilisant des URCE.

 

Lettre d'information