Hero Background
Header Image

Des experts se réuniront les 6 et 7 septembre 2017 à Rabat, au Maroc, pour étudier comment la finance peut être mobilisée au service d’infrastructures résistantes aux impacts des changements climatiques, tels que les tempêtes et les inondations, de plus en plus fréquentes et intenses.

Dans tous les secteurs, l’investissement dans la résistance au climat est rentable pour les entreprises, car cela leur permet d’éviter les lacunes et la réhabilitation couteuse des infrastructures, tout en réduisant la vulnérabilité des communautés.

L’événement de deux jours, organisé par le Comité permanent du financement, rassemblera environ 120 participants du monde entier, et notamment des experts et des professionnels des gouvernements centraux et locaux, des banques de développement multilatérales, des organisations des Nations Unies, ainsi que des développeurs de projets d’infrastructure et des professionnels du secteur de la finance, y compris du secteur des assurances.

La réunion comprendra plusieurs présentations par des chercheurs et des professionnels renommés, ainsi que des études de cas sur les infrastructures résistantes au climat et sur leur financement, allant du projet de réhabilitation du lac de Bizerte en Tunisie et des mesures d’adaptation liées à l’eau dans le secteur du logement en Jamaïque, jusqu’à la résilience hydroélectrique au Tadjikistan.

Les participants découvriront comment améliorer les informations et les évaluations des risques, afin d’utiliser ces informations pour la prise de décisions et l’élaboration des politiques en matière d’investissement en infrastructures.

Le programme complet du Forum du Comité permanent du financement 2017 est disponible ici (en anglais).

Lettre d'information