Hero Background
Header Image

Les dirigeants ont fait davantage d’annonces qui changent la donne à la COP22 à Marrakech, dont le Partenariat de Marrakech pour l'Action Climatique Mondiale des Championnes pour le climat. Ces annonces encouragent les efforts pour maintenir la hausse de la température mondiale bien en dessous de 2 degrés Celsius.

Le 17 novembre 2016, l'événement de haut niveau sur l'action mondiale pour le climat de la COP 22 à Marrakech a rassemblé des dirigeants pour une série d'annonces qui stimulent l'action climatique de manière à accélérer la mise en œuvre de l'Accord de Paris.

Les Parties, les organisations internationales, les initiatives coopératives et les parties prenantes non parties ont clairement démontré que leurs engagements en matière de lutte contre le changement climatique se traduisent en actions concrètes; comprenant:

Partenariat de Marrakech pour l'action mondiale en faveur du climat

  • Les Championnes de haut niveau pour le climat ont lancé ce partenariat afin de fournir une feuille de route solide sur la manière dont le processus de la CCNUCC catalysera et appuiera l'action climatique par les Parties et les parties prenantes non Parties au cours de la période 2017-2020, donnant ainsi effet aux arrangements existants convenus par les Parties à la COP21 à Paris. Le partenariat est conçu pour servir tous ceux qui, à travers le monde, sont passionnément engagés dans les efforts visant à lutter contre le changement climatique et à assurer un mode de vie meilleur, plus résilient et plus équitable pour nos concitoyens du monde.

Fonds d'investissement de Marrakech pour l'adaptation (MICA, selon son sigle en anglais)

  • Le premier véhicule d’investissement privé en adaptation et en résilience, MICA, est un fonds de financement mixte de 500 millions de dollars combinant des financements concessionnels et des investissements privés en partenariat avec The Lightsmith Group (États-Unis), BeyA Capital (Afrique), le Fonds pour l’environnement mondial, le gouvernement du Maroc et les investisseurs privés du Fonds mondial pour la résilience et l’Adaptation (GARF, selon le sigle en anglais).

Initiative pour l'énergie renouvelable des îles

  • Les Maldives collaboreront avec l'Agence internationale des énergies renouvelables pour accroître l'élan politique qui sous-tend l’amplification rapide des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique dans les petits États insulaires en développement.

Marchés de capitaux africains

  • 19 autorités et échanges de marchés de capitaux africains, représentant 26 pays africains, ont signé et approuvé l'Engagement de Marrakech pour l'encouragement des marchés de capitaux verts en Afrique.

Fonds pour l'environnement mondial (FEM)

  • 47 projets approuvés, totalisant 390 millions de dollars pour l'atténuation et mobilisant près de 4 milliards de dollars, sans compter les projets liés aux obligations de la Convention. Pour l'adaptation, un total de 87 millions de dollars pour 13 projets, mobilisant 332 M $ de cofinancement.

Plan européen d'investissement extérieur (EEIP)

  • La Commission européenne a lancé un plan visant à encourager les investissements en Afrique et dans le voisinage de l'Union européenne pour renforcer les partenariats et atteindre les Objectifs de développement durable. Ce plan comprend le Fonds européen pour le développement durable, qui atteindra une valeur allant jusqu'à 4.1 milliards d’euros, entraînant un investissement régional public et privé allant jusqu'à 44 milliards d’euros d’ici 2020.

Le président de la COP22, Salaheddine Mezouar, la présidente des Îles Marshall, Hilda Heine, et le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, ont participé à la cérémonie d'ouverture.

L'événement a également permis à la championne du Climat et ministre marocaine de l'Environnement, Hakima El Haïté, de rendre hommage à la Championne sortante Laurence Tubiana: « Merci pour votre dévouement et votre engagement. Je ne dirai pas au revoir, parce qu'être Championne n'est pas seulement un mandat que nous avons, mais un appel qui reste dans nos cœurs ».

Cet événement proéminent est venu couronner l'aboutissement d'une série d'événements thématiques organisés par les Championnes pour le climat, qui ont mis les projecteurs sur la dynamique de huit domaines clés: les forêts, l'eau, les entreprises et l'industrie, les établissements humains, l'énergie, les océans, les transports et l’agriculture. Au cours des deux semaines de la COP22, ces rassemblements ont réuni plus de 150 conférenciers, dont des ministres, PDGs et maires, et ont attiré plus de 4 000 personnes venues du monde entier.

Pour plus de détails sur les annonces faites au cours des événements thématiques de la conférence, veuillez vous référer aux documents référencés ci-desssous :

Le portail NAZCA pour l'action climatique enregistre désormais plus de 12 000 actions et est capable de faire une suivi des progrès réalisés pour chaque engagement.

NAZCA comprend:

  • Les villes de 118 pays, qui représentent 10,2% de la population mondiale.
  • 211 régions de 31 pays, qui représentent 12,3% de la population mondiale.
  • 2 138 entreprises de 145 pays représentant un chiffre d'affaires de 36,6 mille milliards de dollars. Le revenu total équivaut approximativement au PIB des États-Unis, de la Chine, du Japon, de l'Allemagne et du Royaume-Uni.
  • 16 des 20 plus grandes banques, qui représentent 1,7 mille milliards de dollars en capitalisation boursière.
  • 26 collèges et universités dont les dotations totalisent 22,7 mille milliards de dollars

NAZCA est alimenté par des fournisseurs de données, dont le CDP, le carbonn Climate Registry (cCR), le Climate Group, les Investors on Climate Change, le Pacte mondial des Nations Unies, le Pacte mondial des maires, la plate-forme des initiatives climatiques et l’initiative des obligations vertes du PNUE-DTU.

 

Lettre d'information