Hero Background
Header Image
Crédit photo: CCNUCC

Les jeunes ont un rôle important à jouer en ce qui concerne l'action sur le changement climatique. Après tout, c’est leur avenir qui est actuellement à la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique à Bonn, en Allemagne, cette semaine.

Les jeunes délégués participant au 4ème Dialogue sur l'Action pour l'autonomisation climatique cette semaine ont insisté sur ce message.

« Il est très attrayant pour moi de venir à Bonn pour suivre les négociations », a déclaré Camilla Schramek, une jeune déléguée des États-Unis qui étudie actuellement au Danemark. La conférence de Bonn a été sa première occasion d'observer les négociations internationales sur le climat en personne.

Un autre jeune délégué assis à côté d'elle, Xu Wang, de la Chine, a expliqué qu'il est étudiant en politique à la grande école française Sciences Po à Paris. Lorsqu'on lui a demandé ce qu'il a particulièrement apprécié pendant ce dialogue de deux jours, il a dit qu'il avait « apprécié le mélange de vidéos, de présentations et de groupes de travail. »

Timothy Damon, Point focal pour le groupe des ONGs des jeunes de la CCNUCC (YOUNGO), qui se décrit comme un « enfant des années 90 », a hoché la tête. Selon les participants les plus jeunes, le mélange d'énergie, d'optimisme et d'activisme de la jeunesse lors de ces réunions donne vie à l’impératif moral d'agir sur le changement climatique. La présence des jeunes est un rappel constant que la vie des générations futures dépend des mesures et décisions d'aujourd'hui.

Le Dialogue sur l'Action pour l'autonomisation climatique est un forum annuel pour les Parties et les parties prenantes, où elles partagent leurs expériences, échangent des idées, les bonnes pratiques et les leçons apprises en ce qui concerne la mise en œuvre de l'Article 6 de la Convention. Il est organisé par le secrétariat de la CCNUCC.

Le deuxième jour du Dialogue ACE a été rythmé par une série de présentations sur les différentes formes de sensibilisation du public, l'accès du public à l'information et la coopération internationale sur ces questions, ainsi que par des ateliers animés de discussions animées entre les participants.

La réunion a été lancée par Mme Ella Behlyarova, secrétaire de la convention d'Aaarhus, relative à la prise de décision en matière d'environnement.

Sa présentation a été suivie par les interventions de divers orateurs de haut niveau qui ont abordé une variété questions telles que la participation du public dans la préparation et la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national du Chili, des cadres juridiques pour favoriser la participation du public à l'élaboration des politiques et de l'action du Mexique en matière de changement climatique, renforcer la résilience et améliorer la participation publique, et les projets d’adaptation au Sénégal. Le Maire de Bonn, Ashok Sridharan, a souligné la grande importance de l'inclusion du public dans le processus de négociation.

« La Norvège s’est récemment enregistrée en tant que point focal de la société civile, mais nous avons mis l’accent sur la participation du public depuis longtemps », a souligné Christoffer Gronstad, du gouvernement de la Norvège. « La participation de la société civile est même inscrite dans notre constitution. »

Josephine Castillo, représentante de la Fédération DAMPA qui fait le lien entre les organisations qui travaillent sur le terrain dans le domaine du changement climatique aux Philippines, a souligné l'importance d'avoir  un grand réseau. Selon elle, la coopération entre toutes les parties prenantes aux niveaux local, régional et international est essentielle pour lutter contre le changement climatique.

Le 4ème Dialogue sur l'Action pour l'autonomisation climatique a été conclu par la Secrétaire exécutive de la CCNUCC, Christiana Figueres. « Je sais que vous travaillez dans le domaine le plus difficile, mais je voudrais vous rappeler de ne pas fléchir et de continuer », a-t-elle dit. « Changer le comportement du public est la clé. »

Pour la liste complète des conférenciers et de leurs présentations, veuillez visiter la page Web du Dialogue.

Lettre d'information