Hero Background
Header Image

Après Stockholm, Paris, Oslo, Copenhague et Malmö, c’est au tour de Berlin d’annoncer qu’elle désinvestit les énergies fossiles. Le fonds de pension de la ville a jugé incompatible de financer les entreprises impliqués dans le charbon, le gaz et le pétrole avec son ambition d’être neutre en carbone à l’horizon 2050.

Concrètement, des sociétés telles que Total, mais également des énergéticiens historiques allemands comme RWE et E.ON, ne pourront plus être financées par les 750 millions d’euros du fonds de retraite de la ville.

Lisez l'article sur Novethic.

Crédit photo: Davis Staedtler (Flickr)

Lettre d'information