Hero Background
Header Image

À la suite de la prompte entrée en vigueur de l'Accord de Paris le 4 novembre 2016, les premières stratégies à long terme ont été présentées par les États-Unis d'Amérique, le Mexique, l'Allemagne et le Canada.

Les États-Unis présentent une voie de réduction des émissions de 80 pour cent ou plus par rapport aux niveaux de 2005 d'ici 2050. Le Mexique prévoit une réduction de 50% des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050 par rapport aux émissions de l'an 2000. L’Allemagne s'est fixé l'objectif de la neutralité en gaz à effet de serre d'ici 2050. L'objectif du Canada prévoit une réduction des émissions nettes à hauteur de 80% par rapport aux niveaux de 2005 d'ici 2050, conformément à l'objectif de l'Accord de Paris d'une hausse maximale de la température mondiale de 1.5°C à 2°C.

L'Accord de Paris encourage toutes les Parties à formuler et publier leurs stratégies de réduction des émissions de gaz à effet de serre à long terme.

Davantage de stratégies à long termes sont attendues dans un futur proche. C'est un témoignage de plus de l'incessante dynamique mondiale pour une action sur les changements climatiques accrue.

Même avant la conférence historique sur le changement climatique de 2015 au cours de laquelle l'Accord de Paris fut adopté, les pays avaient soumis leurs plans d'action climat nationaux (les contributions déterminées au niveau national ou NDCs), qui détaillent ce que les pays feront pour contribuer à la riposte mondiale contre le changement climatique, selon leurs circonstances propres. Les stratégies à long terme viennent compléter les NDCs.

Pour consulter les stratégies à long terme qui sont publiées, rendez-vous ici.

Pour voir le registre des NDC, veuillez vous rendre ici.

Lettre d'information