Hero Background
Header Image
Crédit photo: C40 Cities, Twitter

Selon le C40 Cities Climate Leadership Group, il existe une formidable opportunité de collaboration entre les villes et le secteur privé pour investir dans des projets durables, et pour accélérer les investissements et le développement d'infrastructures durables visant à garantir un avenir climatiquement plus sûr. 

Dans l'étude Deadline 2020, le groupe estime que les villes du C40 devront dépenser 375 milliards de dollars d'ici 2020 pour des infrastructures bas-carbone de manière à se placer sur la trajectoire adéquate à la hauteur de l'ambition de l'Accord de Paris sur le changement climatique. 

Pour simplifier leur tâche et de manière à avoir une meilleure idée du potentiel d'investissement des villes du C40, C40 et CDP se sont associés pour conduire une analyse des projets d'infrastructure durable actuellement en développement au sein du réseau C40. Le rapport s'accompagne d'une "liste beta" qui présente les projets des villes du C40.

Les données démontrent qu'il y a plus de 3 000 projets d'infrastructures bas carbone en cours de planification dans les villes du C40 de par le monde, dont 700 dans le seul secteur du bâtiment. Les villes n'ont rapporté que 15% des coûts, mais ces seuls 15% équivalent déjà à 15,5 milliards de dollars d'investissements nécessaires. 

Les villes doivent améliorer les informations sur le développement de ces projets de manière à attirer les fonds. Grâce à davantage de soutien, le réseau C40 espère travailler avec CDP et d'autres partenaires pour améliorer le flux de données relatives aux projets des villes, et faire de cette liste une ressource fiable pour que les villes et les investisseurs s'engagent dans les infrastructures durables.

De manière générale, les maires prennent de plus en plus de mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre parce qu'ils gagnent en popularité auprès des votants, a déclaré l'ex-maire de New York Michael Bloomberg lundi dernier. 

Bloomberg, maire de New York de 2002 à 2013, co-préside la Convention mondiale des maires pour le climat et l'énergie (Global Covenant of Mayors for Climate and Energy), un groupe de plus de 7 400 villes de 119 pays, formé dans le but d'échanger des informations sur des objectifs tels que le développement d'énergie propre. 

On estime que les villes sont responsables de 75% des émissions carbonées qui contribuent au changement climatique, et consument 70% de l'énergie mondiale, selon le Programme des Nations Unies pour l'environnement. 

Voyez le blog de C40 (en anglais).

Accédez aux rapports ci-dessous:

The Low Carbon Investment Landscape in C40 Cities (rapport)

Sustainable Infrastructure Pipeline - beta version (feuille de calcul)

Deadline 2020 – How Cities Will Meet the Paris Agreement

Lettre d'information