Hero Background
Header Image

Bonn, le 7 avril 2016 - L'Accord de Paris sur les changements climatiques sera ouvert à la signature le 22 avril 2016 durant une cérémonie de haut niveau convoquée par le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon à New York, ce qui marque une importante avancée internationale vers une entrée de l'accord en vigueur ponctuelle. 

La présidente française de la COP21, Ségolène Royal, et la Secrétaire exécutive de la CCNUCC, Christiana Figueres, assisteront à l'événement. 

Toutes les Parties à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques sont invitées à signer l'accord, et à prendre note de la pratique internationale établie qui requiert que les signataires soient détenteurs des pleins pouvoirs nécessaires pour signer.

La signature de l'accord par un pays initie un processus domestique critique, dont dépend l’entrée en vigueur définitive de l’accord.

Ce processus prend plusieurs formes distinctes et peut être plus ou moins rapide, selon les pratiques nationales de chaque pays. Il peut résulter en des instruments de ratification, d'acceptation, d'approbation ou d'adhésion des pays. 

Après chaque achèvement national de ce processus, les instruments sont soumis au Dépositaire sous l’égide du Secrétaire général de l'ONU à New York. Ce n’est qu'une fois qu’un tel instrument a été déposé qu'un pays peut être considéré comme ayant ratifié l'Accord de Paris.

L'Accord de Paris entrera en vigueur le 30ème jour suivant la date à laquelle au moins 55 Parties à la Convention, qui représentent un total d’au moins environ 55% des émissions totales de gaz à effet de serre mondiales auront déposé leurs instruments de ratification, d'acceptation, d'approbation ou d’adhésion auprès du Dépositaire. 

Pour marquer cet événement spécial, une campagne de plantation d'arbres a été lancée sur les réseaux sociaux . La campagne utilise les hashtags #ParisAgreement et #Trees4Earth. Pour savoir comment participer, rendez-vous sur cette page.

Lettre d'information