Hero Background
Header Image

Alors que les dirigeants des plus grandes économies du monde se préparent pour la prochaine réunion du G20 à Hangzhou en Chine, 130 investisseurs aux commandes de 13 billions de dollars d’actifs ont écrit aux chefs d’État du G20, les exhortant à ratifier l'Accord de Paris sur les changements climatiques cette année.

Les investisseurs provenant d'une coalition de six organisations ont aussi appelé les nations du G20 à doubler l'investissement mondial dans les énergies propres, à raffermir les législations relatives à la divulgation des données climatiques, à tarifier le carbone, et à supprimer progressivement les combustibles fossiles. 

La lettre (en anglais) commence ainsi:

«L'Accord de Paris sur le changement climatique signale clairement aux investisseurs que la transition vers une économie propre et sobre en carbone est inévitable et déjà en cours.

Les gouvernements ont la responsabilité de travailler avec le secteur privé pour veiller à ce que cette transition s'opère suffisamment rapidement de manière à catalyser les considérables investissements nécessaires pour atteindre les objectifs de l'Accord de Paris, y compris:

  • Maintenir l'augmentation de la température mondiale moyenne bien en dessous de 2°C au-dessus des niveaux pré-industriels, et de poursuivre les efforts visant à limiter l'augmentation de la température à 1,5°C au-dessus des niveaux pré-industriels, et;
  • Atteindre zéro émission nette de gaz à effet de serre («un équilibre entre les émissions anthropiques par les sources et l'absorption par les puits de gaz à effet de serre») dans la seconde moitié du siècle.»

Les six organisations qui parrainent cette lettre sont: Le Groupe des investisseurs institutionnels sur le changement climatique (IIGCC) en Europe; Ceres/INCR - Le réseau nord-américain d'investisseurs sur les risques climatiques; IGCC Australie et Nouvelle-Zélande; AICGC, le groupe d'investisseurs dans le changement climatique en Asie; CDP et  PRI.

Cliquez ici pour lire la lettre (en anglais) adressée aux gouvernements du G20.

Lire le communiqué de presse complet de la coalition d'investisseurs ici (en anglais).

 

Lettre d'information